Rappel : le Forum d’Universimmo a migré sur cette nouvelle plate-forme en 2009.
Le forum ancienne version (36545 membres, 65355 sujets et 524136 messages) reste accessible ici
             
Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spcialement conu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion (nouveau)
Le Forum ancienne version
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
  Abonnez-vous à nos flux RSS. Les flux RSS permettent d’être informé automatiquement des dernières publications du Forum UniversImmo
Universimmo.com
Identifiant:
Mot de passe: Se souvenir de moi?
Mot de passe oublié?

 Sélectionnez un thème:
 
Accueil | Portail | S’enregistrer | Sujets actifs | Recherche | FAQ  
Sondages actifs | Sujets sans réponse | Règles du forum

 Tous les forums
 Coproprietaires
 A propos des syndics professionnels
 Le syndic impose le coût de l'eau chaude
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
  Tous les utilisateurs peuvent poster de NOUVEAUX sujets dans ce forum
  Tous les utilisateurs peuvent répondre aux sujets dans ce forum
Page précédente 
Auteur
Sujet précédent Sujet Sujet suivant
Page: de 2 

universimmo
Admin du forum



2542 message(s)
Statut: universimmo est déconnecté

 21 Posté - 14 juin 2014 :  10:16:35  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil  Visiter la page d’accueil de universimmo
Nous épinglons ce sujet car il nous parait très important...

mariela6
Contributeur débutant

52 message(s)
Statut: mariela6 est déconnecté

Revenir en haut de la page 22 Posté - 26 juin 2014 :  08:17:19  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
J'ai enfin réussi à rencontrer le chauffagiste chargé de la maintenance de notre installation depuis 2010.
Il a découvert avec moi qu'il y avait bien un compteur ECS à l'entrée du préparateur eau chaude mais maintenant il faut vérifier que ce compteur fonctionne. Ce compteur n'est jamais relevé ni celui du GAZ malgré mes relances au syndic.

Ce qui montre que le chauffagiste se préoccupe du réchauffement de l'eau que si vous le poussez à chercher des relevés.

La température de l'eau est réglée en heures creuses et pleines. En heures pleines l'eau part à 58° et revient à 54° après le passage dans la boucle. Le chauffagiste a laissé le réglage tel qu'il était en 2010.
Nous n'avons pas un ballon d'eau chaude comme je le croyais mais un système de plaques (préparateur eau chaude sanitaire instantané SMART type UJ 118). Je ne sais pas si ce système est mieux qu'un ballon???

Je n'ai guère avancé sur le rendement du système pour les périodes de chauffe.
Merci pour le texte LEGIFRANCE, je m'interrogeais sur la réglementation de la température de l'eau ECS.
Cordialement
Signature de mariela6 
alg

Louis92
Contributeur vétéran

France
2791 message(s)
Statut: Louis92 est déconnecté

Revenir en haut de la page 23 Posté - 27 févr. 2015 :  10:36:10  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
mariela6
citation:
En heures pleines l'eau part à 58° et revient à 54° après le passage dans la boucle.
L'exigence étant de 50°, votre chauffagiste règle mal votre installation. 4° de trop sur sur une échauffement de 50 à 60°, cela fait 7 à 8% de pertes en trop.
Cdlt. Louis92.
Désolé pour le retard à réagir.

mariela6
Contributeur débutant

52 message(s)
Statut: mariela6 est déconnecté

Revenir en haut de la page 24 Posté - 07 mars 2015 :  23:24:36  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Bonjour, Je reviens sur le site puisque se pose la question du changement de la chaufferie pour une installation plus fiable et plus économique. Pour la température d'ECS, effectivement 58°C est trop élevé, j'ai vu un document très théorique mais où je comprends que la température devrait être à 55°C pour une nouvelle installation . Page 23 du document http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide312.pdf . Que comprenez-vous?

Cordialement

Louis92
Contributeur vétéran

France
2791 message(s)
Statut: Louis92 est déconnecté

Revenir en haut de la page 25 Posté - 09 mars 2015 :  19:35:41  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
mariela6, le document que vous citez est extrêmement intéressant, ce sujet est déjà épinglé, votre lien sera donc assez visible.

mariela6
citation:
comprend que la température devrait être à 55°C pour une nouvelle installation . Page 23
Moi, également. Les auteurs ne justifient pas cette marge de 5°C, pas confiance dans la régulation électronique de la température avec la vanne mélangeuse ? pourquoi pas une marge de 10° ?

page 23
citation:
Il est important de ne pas confondre les valeurs de calcul du dimensionnement, en général 55 °C au retour pour un départ à 60 °C et la réglementation qui impose une température supérieur à 50 °C en tout point du réseau. Une installation neuve doit donc avoir une température égale ou supérieure à 55 °C en tout point du réseau.
page 35
citation:
Le constat température : est une méthode de vérification simple du bon fonctionnement d’un réseau conformément à la réglementation qui impose une température supérieure à 50 °C en tout point du réseau.
page 37
citation:
À partir du tableau 14 complété pendant la visite de l’installation de distribution ECS, indiquer les canalisations des boucles dont la température est inférieure à 50 °C. Ces boucles devront faire l’objet d’un diagnostic approfondi afin de déterminer les dysfonctionnements probables du réseau
(dimensionnement, équilibrage, vannes bouchées, calorifugeage, etc.).
page 42
citation:
Ce tronçon est résistant et rend difficile la circulation de l’eau, la température de 50 °C en tout point du réseau ne peut pas être atteinte.
page 43
citation:
maintenir une température supérieure à 50 °C en tout point du réseau (arrêté du 30 novembre 2005) ;
Les pages 35, 37, 42 et 43 font référence à 50° et non 55°.

La chaufferie d'ECS que je connais est réglée pour 50°C et la régularisation est vérifiée par le chauffagiste une fois par mois. Tous les cas d'anomalie de régulation se sont traduites par de l'eau trop chaude.

Je ne peux rien dire de plus.

Cdlt. Louis92.

Édité par - Louis92 le 09 mars 2015 19:38:04

rambouillet
Pilier de forums

16925 message(s)
Statut: rambouillet est déconnecté

Revenir en haut de la page 26 Posté - 10 mars 2015 :  07:34:54  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
au delà de 55°C la formation de tartre s'accélère en l'absence de traitement (difficile à mettre dans un réseau d'ECS).

mariela6
Contributeur débutant

52 message(s)
Statut: mariela6 est déconnecté

Revenir en haut de la page 27 Posté - 10 mars 2015 :  13:58:22  Lien direct vers cette réponse  Voir le profil
Merci de ces informations, je vais en parler au conseil syndical et rencontrer le chauffagiste.
Cordialement
Signature de mariela6 
alg
Page: de 2 
Sujet précédent Sujet Sujet suivant  
 Page précédente  
Aller à:  
Imprimer le sujet Imprimer le sujet
Partager ce sujet Partager ce sujet
 
Universimmo.com © 2000-2012 AEDev Revenir en haut de la page
   












Accueil I Copros I Bailleurs I Locataires Articles I Dossiers I Lexique I Guide Technique I WWW I Fiches Pratiques I Revue de Presse
Forums I Guide Entreprises I Argus de l'Immobilier I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2021 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés.
Informations légales | Contactez nous | Votre Publicité sur UniversImmo.com