Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
FICHES TECHNIQUES GENERALES


Humidité ou infiltration ?

Imprimer cette Fiche Technique Revenir au sommaire des FICHES TECHNIQUES GENERALES
Imprimer cette Fiche Technique
Revenir au sommaire des FICHES TECHNIQUES GENERALES

Humidité ou infiltration ?
(Dern. mise à jour le 18/4/2003)

Voilà un sujet qu'il faudrait aborder dès l'école primaire, tant il crée de litiges et énervements par pure ignorance !… En effet, rien n'est apparemment plus difficile que de faire admettre que de nombreuses humidités prises pour des dégâts des eaux, ne viennent pas d'infiltration extérieure mais ont une origine intérieure, par condensation !

La cause en est probablement dans la confusion entre aération et ventilation. Une insuffisance de ventilation peut exister même en l'absence de véritable confinement, et certains comportements d'économie de chauffage conduisent à neutraliser une partie des ventilations naturelles ou intentionnelles crées par le constructeur, entraînant des phénomènes de condensation.

Conditions d'apparition de l'humidité de condensation

Un local vide n'est humide que s'il y a infiltration d'eau en provenance de l'extérieur. L'eau qui s'infiltre mouille les matériaux, et de surcroît, en s'évaporant, maintient un taux de vapeur d'eau élevé dans l'air.

Dans le cas d'un local occupé, notamment en habitation, il existe d'autres sources de vapeur d'eau : la respiration des occupants (source beaucoup plus importante qu'on ne le croît habituellement, les champions étant… les bébés !), le séchage du linge (source très importante également : il suffit de constater pour s'en convaincre la différence de poids du linge mouillé et du même linge après séchage), la vapeur crée par la cuisson, la vapeur d'eau des salles de bains et salles d'eau, et enfin plus marginalement celle des certains appareils de chauffage à combustion à l'air libre...

Cette vapeur va se condenser sur les parois dès lors que le taux de vapeur contenu dans l'air atteint le taux de saturation. Or celui-ci baisse très fortement avec la température ; c'est pourquoi la condensation commence sur les parois froides et les vitrages (lorsqu'ils ne sont pas isolants) ; par contre, elle se généralise dès que la saturation gagne la totalité de la masse d'air.

Comment reconnaît-on l'humidité de condensation ?

En fait elle se reconnaissent très facilement :

- l'humidité d'infiltration imbibe la paroi de l'intérieur, et crée rapidement des auréoles ; il n'y a pratiquement jamais de gouttelettes accrochées à la paroi ni de ruissellement de surface ; elle ne provoque que rarement de moisissures apparentes ; elle apparaît la plupart du temps sur une fissure ou à la jonction de deux matériaux (maçonnerie et menuiserie notamment) ;

- l'humidité de condensation apparaît en l'absence de toute fissure ou juxtaposition de matériaux, elle mouille la paroi en surface, crée des gouttelettes évoquant la rosée (qui au demeurant est le plus parfait exemple d'humidité de condensation) et ruisselle ; prolongée, elle provoque des moisissures : celles-ci sont adhérentes losqu'elles sont vivantes et tombent en poudre lorsqu'elles sont mortes, c'est à dire quand l'humidité a cessé.

Bien entendu, ces deux types d'humidité ne se produisent pas non plus aux mêmes endroits, les humidités de condensation ayant par nature une prédilection pour les endroits protégés des courants d'air et les parois froides.


Les dangers de l'humidité


L'humidité est l'un des plus graves facteurs de dégradation de la qualité de l'air intérieur des logements. De récentes études ont sensibilisé le monde du bâtiment ; avec l’amélioration de l'étanchéité de l'enveloppe des bâtiments (alors que les constructions traditionnelles était très perméables à l'air), le taux d'humidité à l'intérieur des logements a augmenté. Cette préoccupation se révèle particulièrement sensible dans les régions où les températures extérieures, basses en hiver, engendrent une condensation sur toutes les surfaces où la température est inférieure au point de rosée (niveau de saturation) de l'air ambiant.

L'humidité d'infiltration a pour conséquence le développement de moisissures et de bactéries au sein des matériaux, accompagné de l’émission de substances odorantes et irritantes.

L'humidité de condensation augmente le risque d'infestation par les acariens et favorise sur les surfaces qu'elle humidifie la prolifération fongique (moisissures) et bactérienne.

Les moisissures sont à l'origine d'un large éventail de pathologies pour les personnes qui y sont exposées de façon prolongée, ce qui est le cas quand il s'agit de l'habitation : les plus fréquentes sont les allergies, avec en tête l'asthme, les enfants étant les plus exposés avec une respiration plus rapide et un développement respiratoire inachevé.

Les allergies sont dues principalement aux spores que les moisissures diffusent dans l'air pour se reproduire.

Mais elles produisent aussi de puissants agents inflammatoires qui sont à l'origine d'irritations des yeux, du nez, de la gorge, associés à de la fatigue et à des maux de tête. Enfin , plus exceptionnellement, elles produisent des mycotoxines qui peuvent avoir des conséquences dermatotoxiques, immunotoxiques et cancérigènes. Leur inhalation peut provoquer des maladies très graves. Les trichothécènes produites par Stachybotrys atra ont été incriminées, chez de très jeunes enfants, dans des hémorragies pulmonaires mortelles. Cette moisissure se développe particulièrement dans les bâtiments après des dégâts des eaux. Les spores mortes sont encore allergisantes et toxiques. L'espèce Aspergillus versicolor, la seconde espèce la plus fréquente, selon une étude réalisée sur cent trente maisons belges (76,1%), produit une toxine cancérigène appelée la sterigmatocystine...

Enfin, l'humidité et en particulier celle de condensation produit des émissions toxiques par la dégradation chimique de certains matériaux de construction comme les revêtements de sol en PVC, le béton, les chapes de ragréage, etc.


Comment lutter contre l'humidité de condensation ?

Tordons le cou à une idée reçue qui résiste : on n'évite pas la condensation en " aérant " le logement : ouvrir les fenêtres pendant un temps limité n'évacue que le trop-plein de vapeur d'eau, et de façon temporaire ; en effet, d'une part le taux d'humidité de l'air ne descendra pas en dessous de celui de l'air extérieur (par temps humide ce n'aura donc aucun effet), et même si le taux d'humidité intérieur baisse, la source d'humidité restant présente, il remontera dès la fin de l'" aération ".

Deux moyens seuls sont de nature à remédier au problème :

- Supprimer les points froids par isolation des murs au moyen d'isolation extérieure ou de pose doublages intérieurs ; par ce moyen, on supprime les condensations intervenant en air non saturé ; bien entendu, on ne supprime pas ainsi les condensations intervenant en air saturé

- Assurer une bonne ventilation des pièces du logement et notamment des pièces humides pour amener le taux d'humidité de l'air en dessous du taux de saturation ; si une ventilation statique (ventilations hautes et basses) peut suffire pour les premières, une ventilation mécanique est souvent nécessaire pour les secondes (elle peut être continue ou ne fonctionner que lorsque le local est utilisé) - la création d'une installation de ventilation mécanique, lorsqu'elle n'existe pas, doit évidemment être accompagnée de création d'entrées d'air de gabarit suffisant ; bien entendu, lorsque de tels dispositifs existent, encore faut-il qu'ils soient et restent opérationnels, c'est à dire qu'il ne soient pas obstrués par l'encrassement et a fortiori qu'ils ne soient pas bouchés pour économiser du chauffage…

Voir également nos brèves :
- Pollution intérieure dans les logements : premiers résultats de campagne d’analyse
- La qualité des logements : l’humidité est le défaut le plus fréquent
et notre dossier :
- Le dégât des eaux dans l’immeuble collectif

Voir toutes nos fiches pratiques
Voir tous nos dossiers



-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

Des réponses à vos questions !!!

Pour estimer la valeur d'un appartement ou d'une maison à la vente ou à la location consultez : l'Argus du logement

Recevez gratuitement le sommaire de la LA LETTRE D'INFORMATION DU PROFESSIONNEL IMMOBILIER spécialement destinées aux professionnels de l'immobilier résidentiel.

Nos équipes vous apportent concours et assistance pour établir le décompte de régularisation des charges locatives de votre ou vos locataires ainsi que votre déclaration des revenus fonciers

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

UniversImmo.com

Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...



Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Argus du logement®
I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2017 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1112 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous