Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

Immobilier : une rentrée au programme chargé !


Le 3/9/2003
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 3/9/2003 - Immobilier : une rentrée au programme chargé !
Du pain sur la planche pour le gouvernement qui doit cet automne mener à bien plusieurs grands chantiers délicats hérités de son prédécesseur ou lancés depuis son installation : copropriété avec la dernière étape - et pas la moindre - de l'application de la loi "SRU", sécurité des ascenseurs, abrogation de la loi de 1948, refonte des décrets sur les charges récupérables devenus inapplicables, sans compter les difficultés budgétaires du financement du logement social et des aides au logement des jeunes - la réduction "en catimini" cet été commence à agiter les étudiants - et le dossier pas encore sécurisé de la TVA à 5,5% sur les travaux...


En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "Suivre les tendances de l'immobilier"
A lire également...
Hausse continue des prix de l'immobilier : un débat biaisé
9/9/2019
Où va le marché immobilier résidentiel ?
21/5/2019
Le logement et l'immobilier : l'absent paradoxal du grand débat !
4/2/2019
La loi ELAN, fourre-tout brouillon d'une politique du logement chaotique
12/11/2018
Où va le logement social en France ?
4/6/2018
Nos dossiers
Les certifications et labels
19/5/2001
Alors que fleurissent sur les kiosques les numéros "Spécial immobilier" des grands magazines, confirmant la poursuite de la hausse des prix de l'ancien et des loyers malgré un début d'accalmie à peine perceptible, et que par ailleurs le neuf bat - pas seulement sous l'effet du régime "Robien" - tous les records de vente depuis dix ans à l'exception de la fin du régime "Périssol" (notre brève), l'immobilier va cet automne faire la "une" de l'actualité sur plus d'un sujet : fonctionnement et comptabilité des copropriétés, ascenseurs, loi de 1948, charges locatives, incitations fiscales pour l'investissement dans l'ancien, fiscalité, etc.

Copropriété : la fin d'un chantier laborieux

Conséquence des intempéries gouvernementales, "tirage" entre les deux ministères concernés (justice et logement) ou hésitations devant des pressions du lobby des professionnels ? Toujours est-il que le volet le plus important des dispositions ambitieuses de la loi "SRU" concernant la gestion des copropriétés se trouve près de trois ans après sa parution enlisé faute de parution de deux textes importants :

- le décret fixant les "règles comptables spécifiques" conformément auxquelles devront être établis "les comptes du syndicat comprenant le budget prévisionnel, les charges et produits de l'exercice, la situation de trésorerie, ainsi que les annexes au budget prévisionnel" (nouvel article 14-3 créé dans la loi du 10 juillet 1965),

- le décret traduisant toutes les modifications de fonctionnement introduites dans la loi au niveau de son décret d’application, le décret du 17 mars 1967.

Ces textes constituent non seulement une part importante du chantier ouvert par la loi "SRU", qui reste donc à mettre en œuvre dans chacune des 220.000 copropriétés de France, mais leur parution conditionne aussi l’application d’une autre disposition phare de la loi : la possibilité pour les syndicats de copropriétaires, et notamment les plus anciens, de toiletter leur règlement de copropriété, en vue d’y porter "les adaptations du règlement de copropriété rendues nécessaires par les modifications législatives depuis son établissement" (nouvel article 49) !

Ce retard inexplicable - et inexpliqué : le "black-out" est complet sur ce sujet - diminue d'autant le délai imparti pour les opérations lourdes et risque d'en compliquer la mise en oeuvre : modification des logiciels comptables et conversion des services comptables aux nouvelles méthodes (un peu plus d'un an depuis le report du délai au 1er janvier 2005) et "adaptation" des règlements de copropriété (un peu plus de deux ans si le délai fixé au 13 décembre 2005 n'est pas reporté) !

Il est vrai que déjà le décret fixant les caractéristiques des "carnets d'entretien" d'immeubles était paru la veille du dernier jour du délai imparti pour les établir (30 mai pour le 1er juin 2001 !)...


Ascenseurs : une réforme à 4 ou 8 milliards ?

Les estimations du montant des travaux auxquels les propriétaires d'immeubles et les copropriétés devront procéder pour la sécurité des ascenseurs varient de 4 à 8 milliards d'euros, soit en moyenne 10 à 20.000 euros hors taxes par ascenseur ! Le décret en préparation (voir notre article de juin) aura un effet déterminant sur le montant de la facture, selon la nature des dispositifs de sécurité rendus obligatoires et les niveaux de tolérance retenus : autant dire que les réunions de concertation au ministère cet automne risquent d'être animées entre le lobby puissant des ascensoristes, bénéficiaires obligés des marchés de travaux à venir, et les représentants des propriétaires d'immeubles et des copropriétaires, peu désireux de financer des excès intéressés du principe de précaution...


Abrogation de la loi de 1948 : un chantier politiquement à hauts risques

Ce sera un des points les plus délicats de la loi "Habitat pour tous" annoncée pour la fin d'année : non que le nombre de logements concernés soit important - sous le double effet des décès et des "baux de sortie" (voir notre article de décembre dernier), il n'y en aurait plus que 250 à 300.000, dont une grande partie dans un état en deçà du seuil de "décence" - mais ces logements seront politiquement sensibles !

Au nom de la nécessaire protection des locataires âgés ou à faibles ressources, laissera-t-on une fois de plus cette partie du logement social à la charge des seuls propriétaires comme c'est le cas sans vergogne depuis des décennies, ou osera-t-on cette fois, dans un souci d'équité mais dans un contexte budgétaire on ne peut moins favorable, la faire prendre en charge par la collectivité, par exemple au travers d'aides au logement spécifiques, tout en incitant fiscalement les propriétaires à effectuer les travaux de mise aux normes nécessaires et en taxant par contre les plus-values réalisées à la revente des logements de ce type acquis récemment, grâce à leur libération des contraintes de la loi de 1948 ?


Charges récupérables : toilettage ou libéralisation ?

Les décrets actuellement applicables datent de 1987 et leur applicabilité a été sérieusement ébranlée par plusieurs jurisprudences de la Cour de cassation (notre article de mars) : ils doivent impérativement être toilettés et rationalisés ! Une mission de réflexion et de proposition, confiée à Philippe PELLETIER, Président de l'ANAH, a rendu à ce sujet un rapport très équilibré qui pourrait faire consensus ; le gouvernement saura-t-il s'en tenir à la voie de la sagesse ou sera-t-il tenté de donner suite à des revendications plus "jusqu'au-boutistes", au risque de réveiller de vieux démons ?...


Régime "Robien" pour l'ancien : le décret en fera le succès ou l'échec

La loi "Urbanisme et habitat", qui a créé le régime "Robien" pour le neuf (amortissement fiscal du régime "Besson" jusqu'à 65% du prix d'acquisition en dix ans, sous réserve de respecter des plafonds de loyer revus à la hausse et désormais sans conditions de ressources pour les locataires) a étendu ce régime aux logements anciens affectés à un usage autre que l'habitation et que le contribuable transforme en logements, ou qui ne satisfont pas aux caractéristiques de décence prévues à l'article 6 de la loi du 6 juillet 1989 et fixés par le décret du 30 janvier 2002.

Le bénéfice du régime sera conditionné par la réalisation de travaux de réhabilitation permettant aux logements d'acquérir "des performances techniques voisines de celles des logements neufs", "compte tenu de critères tenant aux performances énergétiques du logement, à ses performances en matière de ventilation ou d'installations de plomberie, de gaz ou électricité ou à ses performances acoustiques" (communiqué du ministère du logement - voir notre article de mai dernier)...

Or c'est là que le gouvernement est attendu car ces travaux doivent être définis par décret : si ces critères sont aussi rigoureux qu'annoncé, et si dans les immeubles collectifs ils englobent les parties communes, le régime d'incitation ne pourra concerner les propriétaires particuliers que pour les maisons individuelles et les maisons de ville, laissant dans le collectif le champ libre aux marchands de biens-rénovateurs professionnels, qui assureront la rénovation des parties communes dans le cadre d'opérations groupées de type "loi Malraux"...


TVA à 5,5% : la pérennisation n'est pas encore gagnée...

La Commission européenne a inclus "la livraison, la construction, la transformation, la rénovation, la réparation et l'entretien de logements" dans la liste des biens et services que les Etats membres pourront désormais décider de soumettre à la TVA au taux réduit ; cela permettrait au gouvernement de pérenniser, comme il en a exprimé l'intention malgré les difficultés budgétaires, le régime de TVA à 5,5% actuellement appliqué aux travaux dans le bâtiment, et dont l'application a été provisoirement prolongée avec l'accord de Bruxelles jusqu'à la fin de 2003.

Reste toutefois à savoir si le Conseil européen entérinera cette proposition de la Commission - plusieurs pays y sont farouchement opposés - et si Paris ne sera pas obligé de choisir entre le bâtiment et les restaurateurs ! Vision cauchemardesque s'il en est...


Un nouvel indice pour les révisions des loyers en cours ?

Un groupe de travail a "planché" sur le sujet au ministère du logement ce printemps sans que l'on sache très bien ce qu'il en est sorti ; l'assagissement de l'indice du coût de la construction (notre brève), jugé inadapté quand il progresse fortement, rendrait-il son remplacement moins urgent ?


Diagnostics avant vente : vers une rationalisation ?

Il y avait l'amiante, le saturnisme et les termites ; mais depuis début 2003, la liste des "diagnostics" devant être fournis par le vendeur d'un bien immobilier ne cesse de s'allonger : un amendement à la loi du 3 janvier 2003 relative aux marchés du gaz et de l'électricité et au service public de l'énergie a ajouté un diagnostic de l'installation de gaz quand le bien en comporte, de même que plus récemment la loi sur la prévention des risques technologiques et naturels (loi n° 2003-699 du 30 juillet 2003) : à peine de nullité de la vente, le vendeur de tout bien immobilier (habitation ou autres) situés dans une zone couverte par un plan de prévention des risques technologiques ou par un plan de prévention des risques naturels prévisibles ou dans une des zones de sismicité définies par décret devra informer l'acquéreur de l'existence des risques visés par ces différents documents.

L'information se fera au moyen d'un "état des risques" fondé sur les informations mises à disposition par le préfet. Ce dernier arrêtera la liste des communes concernées ainsi que la liste des risques et des documents à prendre en compte.


A suivre...

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Des réponses à vos questions !!!

Pour estimer la valeur d'un appartement ou d'une maison à la vente ou à la location : consultez l'Argus du logement
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Site pour les professionnels UniversImmo-Pro.com
I Partenaire formation d'Afpols

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous