Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

Volet logement de la loi de cohésion sociale : les grandes et petites mesures...


Le 24/1/2005
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 24/1/2005 - Volet logement de la loi de cohésion sociale : les grandes et petites mesures...
La loi de programmation pour la cohésion sociale, qui vient d'être publiée (1) ne déroge pas à une pratique désormais courante du travail législatif : la technique du "véhicule législatif, qui utilise chaque grande loi comme l'occasion de faire passer un catalogue hétéroclite de petites ou grandes mesures dont le fil conducteur les rapportant à l'objectif principal de la loi ne saute pas toujours aux yeux ! Ainsi, le volet "logement" de cette loi comporte pèle mêle, outre les mesures annoncées du plan de cohésion sociale, une réforme des baux meublés, supprimant une grande partie des avantages qu'ils avaient par rapport aux baux d'habitation (!), un assouplissement des règles concernant la "décence" des logement loués, un deuxième report de la date d'application de règles comptables pour les copropriétés, et plusieurs petits correctifs d'erreurs ou imprécisions de textes antérieurs...
En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "Suivre les tendances de l'immobilier"
A lire également...
Immobilier résidentiel : quels scénarios pour la sortie de crise ?
30/3/2020
Crises sociales : comment l'immobilier contribue à la fracturation de la société
26/12/2019
Hausse continue des prix de l'immobilier : un débat biaisé
9/9/2019
Où va le marché immobilier résidentiel ?
21/5/2019
Le logement et l'immobilier : l'absent paradoxal du grand débat !
4/2/2019
Nos dossiers
Les certifications et labels
19/5/2001
Les dispositions du projet initial

Le texte déposé au parlement prévoyait deux séries de mesures, l'une en faveur du logement social, l'autre pour la mobilisation du logement privé.

La première a été largement commentée : augmentation des capacités d'accueil et d'hébergement d'urgence, et construction de 100.000 logements sociaux par an, ce qui est censé constituer un effort sans précédent, mais sans qu'on se soit soucié ici et là, et notamment chez les commentateurs, de savoir ce qu'il en était de l'objectif de 40.000 démolitions par an de la précédente "loi Borloo" (2) : 100.000 - 40.000 = 60.000, soit à peu près le rythme de la dernière décennie... Pour y parvenir, la loi de programmation prévoit la mobilisation du 1% logement et de la Caisse des Dépôts, et multiplie les incitations et aides en tous genres : mesures fiscales, mobilisation de l'ANAH (Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat), maintien des aides au logement pour les locataires en difficulté mais de bonne foi, etc.

Concernant le parc privé, la principale mesure annoncée était l'augmentation des aides de l'ANAH aux bailleurs pour le financement de travaux d'amélioration destinés à augmenter l'offre de logements à loyers maîtrisés et la remise sur le marché de logements vacants, assorties d'une exonération de CRL (contribution sur les revenus locatifs - (notre brève), ainsi qu'une amélioration du régime d'amortissement fiscal "Robien" pour les logements loués à des associations d'insertion ou des unions d’économie sociale qui les mettront à la disposition de personnes défavorisées, en relevant le taux de la déduction forfaitaire de 6 à 40 % applicable dans le cadre du dispositif d'amortissement fiscal d'aide à l'investissement locatif privé.

Pour bénéficier de cet avantage, la location devra être effectuée aux conditions de loyers et de ressources à fixer par décret, en principe celles du dispositif "Lienemann" pour les locations "très sociales" ; notons au passage que ce dernier régime a été supprimé et qu'une sortie a été organisée pour les baux en cours (voir régime de la "Loi Besson et Lienemann")...

Il y était joint diverses mesures destinées à faciliter la lutte contre l'habitat indigne, en augmentant les capacités d'intervention des collectivités publiques dans les cas d'insalubrité et de péril, s'il y a lieu aux lieu et place des propriétaires défaillants, tout en protégeant mieux les droits des propriétaires de bonne foi comme des occupants ; il a été prévu également de protéger les droits des collectivités publiques qui auront assuré des travaux d'office ou supporté des dépenses de relogement, par création d'un dispositif de séquestre immobilier spécial afin de leur permettre de récupérer tout ou partie de leur créance...

Un amendement permettra aux collectivités publiques de mobiliser les fichiers de la taxe d'habitation en vue de mener des actions ciblées de lutte contre la vacance des logements privés et de déterminer les raisons qui conduisent les propriétaires à ne pas louer !


Une surprise : une réforme des baux meublés !

Par introduction de dernière minute, le régime relatif aux bailleurs qui louent habituellement plus de quatre logements meublés, instauré par la loi du 29 juillet 1998 (article L632-1 du Code de la construction et de l’habitation, est élargi à tous les bailleurs en meublé : dès lors que le logement loué constitue sa résidence principale, le locataire de tout logement meublé bénéficie désormais d’un contrat établi par écrit, d’une durée d’un an minimum ; à l’expiration du contrat initial, le bail est tacitement reconduit pour un an, aux conditions antérieures.

Cependant, aux termes de ce régime, le bailleur peut trois mois avant le terme du contrat proposer au locataire des modifications aux conditions de location (montant du loyer, nombre de pièces louées, par exemple). Si le locataire les accepte, le contrat est renouvelé pour un an.

Le bailleur qui ne souhaite pas renouveler le contrat à son terme, doit en informer le locataire, en respectant le même préavis de trois mois et motiver son refus de renouvellement du bail. Les motifs de non-renouvellement du contrat sont désormais encadrés comme pour les baux de locaux nus : il s’agit de la "décision de reprendre ou de vendre le logement", ou "un motif légitime et sérieux, notamment l'inexécution par le locataire de l'une des obligations lui incombant"...

Rappelons aussi que sous ce régime, qui restreint singulièrement les avantages du meublé pour les bailleurs qui refusent les contraintes des baux d'habitation classiques, le locataire peut résilier son contrat à tout moment sous réserve du respect d’un préavis d’un mois.

Ces dispositions devraient a priori ne concerner que les nouvelles locations conclues à compter de l’entrée en vigueur de la loi...


D'autres rajouts en cours de route...

A ces dispositions ont été greffées, au fil des navettes parlementaires, des mesures parfois inattendues, et parfois plus prévisibles :

- assouplissement des règles relatives à la décence des logements d'insertion ou pour étudiants : il pourra être dérogé par décret aux caractéristiques minimales de surface et de volume des logements prescrites par le décret du 30 janvier 2002 pour les logements loués par l'intermédiaire d'associations d'insertion ou de "CROUS" (Centres régionaux des oeuvres universitaires et scolaires)...

- intégration pour la sécurisation des bailleurs pour le paiement des loyers et charges locatives des frais de loyer à ceux de nourriture et de scolarité dans le "reste à vivre" que doit préserver la commission de surendettement dans la fixation du montant des remboursements lorsqu'elle tente d'établir un plan d'apurement des dettes ; les modalités restent cependant à fixer par décret ; par ailleurs, le remboursement des dettes locatives devient prioritaire dans le cadre des procédures de règlement du surendettement, avant les créances des établissements de crédit et les crédits à la consommation, alors que c'était l'inverse jusqu'à présent...

- harmonisation des délais de prescription des actions en demande de loyers et de charges par le bailleur et de celles en "répétition de l'indu" de la part du locataire (demande de remboursement par le bailleur de sommes payés par la locataire et non dues) : l’article 2277 du Code civil, qui fixait le premier délai à cinq ans est étendu aux actions en "répétition" alors qu'il était auparavant de trente ans ! Rappelons que cette dissymétrie a été redécouverte à l'occasion des litiges nés de l'application de jurisprudences récentes de la Cour de cassation donnant une interprétation restrictive du décret du 26 août 1987 relatif aux charges récupérables (notre article)...

- report au 1er janvier 2006 de la date d'application des règles comptables spécifiques que devront respecter les syndicats de copropriétaires pour l'établissement de leurs comptes et leurs budgets, règles qui doivent être fixées par un décret annoncé depuis trois ans et toujours pas paru ! Ces règles devaient être applicables au 1er janvier 2004, puis après un premier report au 1er janvier 2005...

- toilettage de la loi du 10 juillet 1965 : il s'agit dans les deux cas de réparer des ambiguïtés créées par des textes antérieurs dans l'article 14-3 (principe de la comptabilité d'engagement confirmé pour les "produits" comme pour les "charges") et l'article 26 (remise en cohérence avec l'article 25 modifié par la loi "urbanisme et habitat" en 2003 concernant la suppression des vide-ordures)...


Un nouveau chantier à l'horizon : la loi "habitat pour tous"

Annoncée depuis deux ans et plusieurs fois reportée, elle devrait viser à relancer la vente des logements HLM à leurs locataires et permettre le retour des logements loués sous le régime de la loi de 1948 dans le giron du droit commun de la loi du 6 juillet 1989...



(1) loi n° 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion sociale

(2) loi n° 2003-710 du 1er août 2003 d'orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Des réponses à vos questions !!!

Pour estimer la valeur d'un appartement ou d'une maison à la vente ou à la location : consultez l'Argus du logement
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Site pour les professionnels UniversImmo-Pro.com
I Partenaire formation d'Afpols

Copyright © 2000-2020 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous