Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

Le printemps des professions immobilières (1ère partie) : des fichiers communs, enfin !


Le 4/4/2005
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 4/4/2005 - Le printemps des professions immobilières (1ère partie) : des fichiers communs, enfin !
Plus de vingt ans après l'apparition des réseaux de franchise d'agents immobiliers et du mouvement de concentration des administrateurs de biens, des signes réels de rénovation apparaissent dans des professions immobilières qui peinent encore à réaliser 40 à 45% de l'activité, que ce soit des transactions ou de la gestion de biens locatifs... Il est temps : leurs efforts d'image et leur communication n'ont pas été à la hauteur des exigences d'une clientèle de plus en plus avertie, et les professionnels restent handicapés quand il s'agit de la convaincre des avantages de ne pas traiter en direct ! C'est donc d'abord sur ce plan que seront jugées les innovations qui se font jour, avec, pour les agents immobiliers auxquels sont consacrés les deux premiers dossiers, un indicateur à surveiller : le recul du taux de mandats non exclusifs confiés aux agences, signe de méfiance n°1 d'un client qui veut garder sa liberté, y compris s'il le peut de traiter en direct et sans commission...
En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "Suivre les tendances de l'immobilier"
A lire également...
Hausse continue des prix de l'immobilier : un débat biaisé
9/9/2019
Où va le marché immobilier résidentiel ?
21/5/2019
Le logement et l'immobilier : l'absent paradoxal du grand débat !
4/2/2019
La loi ELAN, fourre-tout brouillon d'une politique du logement chaotique
12/11/2018
Où va le logement social en France ?
4/6/2018
Nos dossiers
Les certifications et labels
19/5/2001
Un diagnostic vieux de trente ans

Cela a été dit et redit (1) : si les agents immobiliers n'arrivent pas en France dans la réalisation des transactions à prendre l'avantage sur le "particulier à particulier" - 55% des ventes de l'immobilier ancien leur échappent, contre moins de 10% à leurs confrères en Grande Bretagne et aux Etats Unis, 16% en Suède, ou 20% aux Pays Bas (2) -, c'est probablement d'abord faute de convaincre les vendeurs, qui détiennent la faculté de les mandater, et notamment sous la forme du mandat exclusif, de loin la plus efficace et rémunératrice pour les professionnels ! Résultat : les biens à vendre se retrouvent à la fois accessibles aux acquéreurs en direct par les journaux et sites Internet d'annonces de particuliers, et localement via plusieurs agences, qui elles-mêmes les mettent en annonces sur plusieurs supports de presse ou commerciaux, et une multiplicité de sites Internet où les mêmes biens figurent plusieurs fois mais dont aucun ne les rassemble tous !

Du coup, les acquéreurs essaient de trouver l'affaire par toutes les voies possibles, en même temps, ce qui en retour n'encourage pas les vendeurs à en privilégier une seule...


Les MLS, sinon rien !

Depuis trente ans que la profession essaie de briser ce cercle vicieux, trois initiatives convergentes tentent pour la première fois d'apporter un vrai changement.

Elles partent d'une idée simple que les agents immobiliers nord-américains ont eue bien avant l'apparition de l'informatique et d'Internet : si sur un marché immobilier local - ce peut être une ville ou un secteur particulier, voire un quartier très typé - tous les agents immobiliers mettent systématiquement en commun les affaires qu'ils détiennent en mandat exclusif et que chacun a le droit de vendre les affaires des autres, les acquéreurs seront bien obligés d'en passer par ces professionnels, mais leur recherche en sera aussi simplifiée car la visite chez l'un d'entre eux leur donnera d'un coup accès à tous les biens à vendre ! A leur tour, les vendeurs n'auront plus de réticence à confier un mandat exclusif puisqu'un mandat donné à un agent immobilier leur ouvrira tout le marché des acquéreurs...

Aux Etats Unis et au Canada, ces fichiers locaux s'appellent des "MLS" (Multiple listing services), et "SIA" (Service inter-agences) au Québec.

Notons que cette démarche n'a rien à voir avec la création de grands fichier nationaux qu'on sait faire en France depuis l'époque du Minitel, qu'ils soient à l'échelle d'une fédération professionnelle comme ceux de la FNAIM (Fédération nationale de l'immobilier) ou du SNPI (Syndicat national des professionnels de l'immobilier), à celle d'un réseau comme ceux de l'ORPI, de Century 21 ou de Laforêt : à l'échelon local, chacun de ces fichiers ne rassemble pas plus de 10 à 20% des biens en vente, et rien ne contraint les agents locaux d'un marché à y mettre les affaires les plus intéressantes, ni à en retirer celles qui sont périmées. C'est pourtant là que le bât blesse : pour qu'un fichier local d'exclusivités fonctionne, il faut qu'une bonne proportion les agents immobiliers du secteur y adhèrent, toutes appartenances à des fédérations et réseaux confondues, voire même sans aucune appartenance, et qu'une solide organisation contraigne tout le monde à jouer le jeu et accessoirement à se partager harmonieusement les commissions...

Pourtant plusieurs expériences de ce type ont eu lieu en France, et et non sans résultats : à Dijon, une "Bourse immobilière", créée dans le cadre de la Chambre FNAIM de la Côte d'Or, couvre plus de la moitié du marché des transactions de l'agglomération, ce qui permet aux agents immobiliers participants d'obtenir de leurs clients un taux de mandats exclusifs nettement supérieur à la moyenne, 20 à 30% au lieu de 10% !


Trois initiatives concurrentes ?

Le déclic est-il venu de ces succès, la plupart dans le cadre de Chambres locales de la FNAIM, ou de l'initiative d'un agent immobilier des Alpes maritimes qui a entrepris de susciter et d'opérer des "MLS" dans la région PACA, dans le cadre d'une structure appelée "Imminence", fondée en association avec un professionnel américain d'origine française décidé à importer le concept des MLS américains ? Ou d'un changement de génération chez les professionnels, nombreux à vouloir réagir à la mauvaise image de leur métier ?

Toujours est-il qu'après une décennie d'initiatives locales, la FNAIM a décidé d'encourager activement la formation de groupements locaux, qu'elle baptise désormais "SIA", appellation empruntée aux Services inter-agences québécois, en ayant au demeurant recours aux services d'Imminence pour la logistique de mise en place et le support aux associations permettant le fonctionnement de ces groupements. Plusieurs dizaines de SIA ont ainsi démarré (dans 15 départements, dont 8 à Paris et 2 en proche banlieue ouest), ou sont en cours de mise en place (dans 34 départements), s'ajoutant aux 13 MLS d'Imminence dans les Alpes maritimes...

Décision historique : l'assemblée générale de la FNAIM a voté le 5 décembre dernier l'ouverture possible des SIA aux agents immobiliers non membres de la FNAIM, sous réserve toutefois qu'ils restent minoritaires ! On touche là il est vrai une difficulté redoutable : il est difficile d'envisager de fédérer localement 60 à 80% des professionnels de chaque marché uniquement avec des adhérents d'une seule fédérations, fût-elle la plus importante (8.700 agences sur un total de 15 à 17.000). Surtout, seule une petite partie des membres des réseaux de franchise le sont, et si le réseau Era a décidé d'engager en masse ses 300 adhérents à adhérer à la FNAIM, on ne peut en attendre autant de réseaux comme Century 21 (765 agences), Laforêt (550), ou Guy Hoquet (365) qui campent depuis longtemps sur leur quant à soi, sans mentionner le groupement ORPI (1110 agences) en délicatesse avec la FNAIM alors qu'il en est issu...

C'est d'ailleurs de là que vient la troisième initiative lancée également à la fin de l'année 2004 : le FFIP (Fichier français immobilier des professionnels) s'est constitué entre le groupement ORPI, les réseaux Century 21 et Laforêt, le SNPI et la CNAB (Confédération nationale des administrateurs de biens) ; initialement il devait aussi inclure la FNAIM, mais celle-ci a été exclue pour cause de conflit avec ORPI...

Du coup, le FFIP, association nationale de réseaux et fédérations, mais dont le but est de créer des groupements locaux du même type que les SIA et les MLS, s'est lancé concurremment avec le mouvement des SIA, et a engagé une course de vitesse (5 associations locales doivent fonctionner à la fin du 1er trimestre 2005 et l'objectif est de constituer 30 groupements d'ici la fin d'année), sachant qu'il est difficile d'envisager deux groupements concurrents sur le même marché : le premier constitué aurait donc normalement vocation à occuper le terrain !

Cette concurrence peut aiguillonner les initiatives, mais aussi freiner localement les adhésions des agents immobiliers : même si les promoteurs de ces mouvements se défendent d'en faire des outils d'exclusion, des "non-FNAIM" peuvent hésiter à adhérer à un SIA où les membres de la FNAIM sont majoritaires, et des adhérents FNAIM peuvent être tentés de "torpiller" un groupement FFIP pour lancer un SIA...

Quoi qu'il en soit, la responsabilité sera dorénavant entre les mains des professionnels locaux : si les querelles de chapelle l'emportent sur le pragmatisme, la profession toute entière risque de manquer un rendez-vous crucial pour son avenir...

D'autant que la réussite dans la mise en place de fichiers communs locaux est une chose, convaincre le client qu'ils apportent un changement décisif dans la nature du service offert en est une autre, et ce pari n'est pas non plus gagné d'avance ! Un réseau de 65 professionnels teste déjà le principe d'agences travaillant à taux de commissions "cassés" : peut-être que le gain de productivité permis par la généralisation des fichiers communs, si elle se produit, permettrait de supprimer cet autre frein au recours aux professionnels, qui pousse irrépressiblement vendeurs et acquéreurs à traiter de particulier à particulier...


(1) voir notamment notre article "Vendre en 2004 (2ème partie) : vers un renouveau des agents immobiliers ?"

(2) Chiffres établis par le réseau Era - octobre 2004

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Des réponses à vos questions !!!

Pour estimer la valeur d'un appartement ou d'une maison à la vente ou à la location : consultez l'Argus du logement
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Site pour les professionnels UniversImmo-Pro.com
I Partenaire formation d'Afpols

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous