Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

Hausse des loyers et mal-logement plus que jamais d'actualité


Le 5/9/2005
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 5/9/2005 - Hausse des loyers et mal-logement plus que jamais d'actualité
Rafale de chiffres sur la hausse des loyers du parc locatif privé d'un côté, incendies dramatiques révélant une fois de plus la pénurie criante de logement social décent de l'autre. Après avoir été estompé par la lutte contre le chômage dans les premiers mois du gouvernement Villepin, le logement s'est à nouveau invité en tête des priorités de la rentrée politique ! Non sans raisons : même si la flambée de l'immobilier donne des signes d'essoufflement, le niveau atteint par les prix et les loyers le mettent au premier rang des préoccupations d'une grande partie des français, auxquelles les politiques successives appliquées de manière désordonnée depuis dix ans n'ont répondu que très partiellement. C'est en réalité toute la "chaîne du logement" qui est mise à mal par la crise actuelle, la fermeture du marché privé à de larges catégories de demandeurs de logement aux ressources insuffisantes entraînant un engorgement et donc une pénurie dans le logement intermédiaire et social...
En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "Suivre les tendances de l'immobilier"
A lire également...
Hausse continue des prix de l'immobilier : un débat biaisé
9/9/2019
Où va le marché immobilier résidentiel ?
21/5/2019
Le logement et l'immobilier : l'absent paradoxal du grand débat !
4/2/2019
La loi ELAN, fourre-tout brouillon d'une politique du logement chaotique
12/11/2018
Où va le logement social en France ?
4/6/2018
Nos dossiers
Les certifications et labels
19/5/2001
Loyers privés : hausse toujours malgré un relâchement des tensions

Coup sur coup, le marché locatif privé a fait l'objet de publication de nombreux chiffres : ceux de l' "Observatoire national du marché locatif" de la FNAIM (Fédération nationale de l'immobilier), regroupant plus de 8.000 agents immobiliers et administrateurs de biens, ceux de "SNOUPI" (Suivi national des observatoires de l'Union de la propriété immobilière), réalisé par l'UNPI (Union nationale de la propriété immobilière), regroupant 120 chambres syndicales de propriétaires, en partenariat avec l'ANAH, la CNAB (confédération nationale des administrateurs de biens, le groupe Foncia, et l'OLAP (Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne), et enfin le rapport annuel de l'OLAP sur le marché locatif francilien et national pour le ministère du logement (3).

Ils sont globalement concordants, même s'ils diffèrent en raison des différences de sources :

- La FNAIM, dont les références proviennent exclusivement de ses agences voit une décélération de la hausse des loyers des nouvelles locations ou relocations : +3,7% pour les appartements et +3,6% pour les maisons en 2004 contre 5,6% et 5,5% en 2003, et +8,8% et +4,2% en 2002 ; ce rythme reste valable en 2005 pour les appartements (+3,5%) mais chute spectaculairement pour les maisons (+1,1%)

- SNOUPI, dont les références ont une forte proportion de propriétaires gérant leurs biens en direct, note une mobilité résidentielle en hausse en 2004 (29,2% contre 25,5% en 2003) et en 2005 (30,0%), et une hausse contenue des loyers des nouvelles locations ou relocations : +3,8% en 2004 contre 4,8% en 2003, et redressement à +4,7% en 2005, mais en fin de compte pas plus que les loyers des baux en cours par le jeu de l'indice du coût de la construction (ICC) et sa moyenne associée (+4,83% au 1er trimestre 2005) ; SNOUPI a également noté un allongement des délais moyens de remise en location et un enflement des stocks...

- L'OLAP, qui prend en compte aussi bien les loyers des baux en cours que celui des nouvelles locations confirme la tendance des loyers à se placer sous l'influence de l'ICC, à l'exception des zones à forte tension locative, alors qu'inversement l'augmentation de l'indice ne soit pas systématiquement répercutée dans les agglomérations ou secteurs marqués par une stagnation économique et une dégradation de l’emploi...


Ces chiffres somme toute rassurants ne doivent pas faire oublier les niveaux atteints en Ile de France : 19,4 euros le m2 par mois à Paris en moyenne fin 2004 (mais 21,8 en moyenne pour un studio et jusqu'à 25 dans les arrondissements chers), 15,3 en moyenne dans le reste de la région parisienne (de 12,5 à Meaux à 18,8 à Montrouge) ; à côté, les métropoles les plus chères en région semblent bien sages (mais il ne s'agit que de moyennes) : 11,4 à Montpellier et à Nice, 11 à La Rochelle, 10,9 à Grenoble, 10,7 à Rennes, 10,6 à Lyon, 10,5 à Lille, entre 8 et 10 à Toulouse, Orléans, Tours, Rouen, Caen, Le Mans, Nantes, Angers, Reims, Nancy, Metz, Strasbourg, Dijon, Bordeaux, Pau, etc.


De la bulle immobilière à la crise du logement social...

Apparemment sans rapport direct, le niveau des loyers atteint sur le marché privé en Ile de France et dans certaines métropoles régionales a précipité la crise du logement social dont le "mal-logement" dénoncé par les associations et les sinistres dramatiques dans des immeubles insalubres ne sont que la manifestation la plus spectaculaire : plus de 100.000 dossiers de demandes de logements sociaux en attente à Paris, 350.000 en Ile de France et plus de 1.300.000 sur l'ensemble du territoire selon la CLCV (association "Consommation Logement et Cadre de Vie"), près de 100.000 "SDF", et 3 millions de personnes sans logement ou mal-logées selon la Fondation Abbé Pierre, qui avance aussi "près de 5,7 millions de personnes sont en situation de réelle fragilité à court ou moyen terme par rapport à leur logement"...

En effet, la hausse des loyers du secteur privé et le manque de logements intermédiaires entraîne depuis des années une baisse continue de la mobilité des locataires du parc HLM : alors que celui-ci s'enrichit péniblement - malgré l'accélération récente, si tant est qu'elle soit réelle tant les chiffres paraissent manipulés - de quelque 50 à 60.000 logements par an, la baisse de la mobilité en gèle à peu près le double qui devraient se libérer, leurs locataires disposant des ressources qui devraient normalement leur faire quitter le logement social...

L'UNPI n'a pas manqué de souligner dans deux interpellations récentes aux pouvoirs publics le paradoxe qui fait que de nombreux logements sociaux sont occupés par des personnes ayant dépassé les plafonds de ressources sous-occupés alors que selon elle 75 % des locataires du secteur privé ont des revenus relevant des plafonds de loyers HLM !

La crise est d'autant plus profonde que le parc social, situé principalement dans les banlieues et transformé en grande partie en "ghettos" pour populations issues de l'immigration, s'est fortement dégradé et risque dans les années à venir d'absorber l'essentiel des fonds publics qui lui seront consacrés non pas pour son développement quantitatif, mais pour sa rénovation, comme semble le montrer l'affectation des fonds alloués à l'ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine), outil par la loi "Borloo" (loi du 1er août 2003 d'orientation et de programmation pour la ville, du nom de l'actuel ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement) et plus généralement les orientations budgétaires de la politique du logement...


Mettre enfin les moyens nécessaires ?

Le choc provoqué par les drames récents suffira-t-il à précipiter la prise de conscience de la gravité de la situation ? Dans les discours peut-être mais dans les faits rien n'est moins sûr ! Le temps perdu en trente ans de politiques insuffisantes et sans constance dans l'effort ne peut être rattrapé de sitôt ; l'aide à la pierre, qui seule aujourd'hui permettrait de mettre sur le marché les quantités nécessaires de logements adaptés aux besoins réels s'est progressivement effritée au profit des aides à la personne (allocation logement et APL principalement, mais aussi le prêt à taux zéro) qui représentent aujourd'hui plus des 5/6èmes du budget du logement, et dont on doit se demander dans quelle mesure elles n'alimentent pas l'inflation des prix et des loyers plus qu'elles n'aident leurs bénéficiaires !

Remonter la pente dans le contexte budgétaire actuel ne sera pas chose facile et le sera d'autant moins que l'Etat et les collectivités territoriales - la décentralisation a multiplié les centres de décision et les initiatives - hésitent à choisir entre les deux types de financement : à preuve la valse hésitation concernant l'allocation logement, gelée pendant deux ans, puis qui doit à nouveau être revalorisée comme vient de l'annoncer le premier ministre, ou celle qui a failli en 2004 voir la fin du prêt à taux zéro (PTZ) pour le voir ensuite sortir renforcé (il est même question de l'étendre à de nouvelles catégories d'emprunteurs... ) !

De surcroît, l'aide à la pierre elle-même a fluctué au gré des circonstances et des besoins de cadeaux à des clientèles particulières : c'est notamment le cas des incitations fiscales à l'investissement locatif, avec le régime "Périssol", encourageant l'immobilier haut de gamme, puis le régime Besson, privilégiant le locatif intermédiaire, dénaturé par le régime Robien, retour partiel au régime antérieur, qu'il est à nouveau question de restreindre au locatif intermédiaire...

Enfin, pour les financement de construction ou de rénovation de logements sociaux, ou celui de la réhabilitation d'habitat dégradé ou insalubre, quand bien même les crédits existent sur le papier, la complexification des canaux de financement et des procédures de décision a tellement allongé les délais de mise en oeuvre des opérations programmées qu'on peut légitimement soupçonner les politiques d'inscrire des crédits dans les lois de programmation - le titulaire actuel du portefeuille du logement en est un grand spécialiste - en sachant pertinemment qu'ils ne seront pas utilisés aussi rapidement que prévu !

En tous cas, les quelques mesures de circonstance annoncées en ce début septembre (4) paraissent bien marginales pour stopper ce qui ressemble bien à une descente aux enfers : déblocage de quelques terrains, déblocage du paiement des dettes de l'Etat vis à vis des organismes HLM (!), défiscalisation des intérêts des prêts intergénérationnels, déblocage de quelques dizaines de millions d'euros de crédits pour des mises aux normes d'hébergements d'urgence...




(1) Marché locatif privé : les dernières tendances en France et en Europe (août 2005) dossier de presse et étude complète (formats PDF)

(2) Snoupi - Observatoire des loyers de l'UNPI : Conférence de presse : 25 août 2005


(3) Rapport sur l'évolution des loyers - Locaux à usage d'habitation dans le parc locatif privé

(4) v. "Cascade de mesures pour le logement"

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Des réponses à vos questions !!!

Pour estimer la valeur d'un appartement ou d'une maison à la vente ou à la location : consultez l'Argus du logement
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Site pour les professionnels UniversImmo-Pro.com
I Partenaire formation d'Afpols

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous