Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre newsletter

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

Le DPE dans les annonces immobilières, un an après...


Le 15/5/2009
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 15/5/2009 - Le DPE dans les annonces immobilières, un an après...
Il y a un an, il était décidé que le DPE (diagnostic de performance énergétique devait entrer dans les annonces immobilières ! Le ministre Jean-Louis Borloo et sa secrétaire d'Etat chargée de l'écologie signaient une convention avec l'ensemble des acteurs de l'immobilier et des supports d'annonces Internet afin que les étiquettes énergie, résultant du diagnostic de performance énergétique (DPE) des biens proposés à la vente ou à la location figurent dans les annonces immobilières en ligne ou en vitrine chez les professionnels. Le pari était, par le volontariat, d'éviter pour une fois d'en passer par la règlementation. Un an après, le constat est décevant : moins de 1% des annonces respectent cet objectif ! La faute à qui ?
En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "Suivre les tendances de l'immobilier"
A lire également...
L'immobilier sera-t-il demain comme avant la pandémie ?
31/12/2020
Immobilier résidentiel : quels scénarios pour la sortie de crise ?
30/3/2020
Crises sociales : comment l'immobilier contribue à la fracturation de la société
26/12/2019
Hausse continue des prix de l'immobilier : un débat biaisé
9/9/2019
Où va le marché immobilier résidentiel ?
21/5/2019
Nos dossiers
Les certifications et labels
19/5/2001

Faire entrer le DPE dans les moeurs



Le 19 mai 2008, les grandes fédérations d'agents immobiliers et administrateurs de biens (FNAIM, CNAB, CSAB, SNPI, UNIT), les grands réseaux d'agences (Century 21, Era, Guy Hoquet, Laforêt, L'Adresse, ORPI), et les grands portails, membres de la FF2i (Fédération française de l'Internet immobilier), annoncesjaunes.fr, explorimmo,com, avendrealouer.fr, seloger.fr et logic-immo.com, signaient avec le ministre d'Etat Jean-Louis Borloo et la secrétaire d'Etat chargée de l'écologie Nathalie Kosciusco-Morizet une convention par laquelle ils s'engageaient à insérer dans les annonces immobilières un affichage de l'étiquette énergie, résultant du diagnostic de performance énergétique (DPE) des biens proposés à la vente ou à la location.

L'objectif était de sensibiliser le plus en amont possible les acquéreurs potentiels ou les candidats locataires à la consommation énergétique des logements auxquels ils s'intéressent, alors que son coût peut varier pour des logements de même taille dans des proportions non négligeables, espérant que l'apport de l'information fournie par le diagnostic de performance énergétique (DPE) en amont de la décision d'achat ou de prise en location fera mieux prendre en compte la consommation énergétique...

Cette démarche avait été imaginée par le comité opérationnel Rénovation des bâtiments existants, présidé par Philippe Pelletier, alors président de l’ANAH, dans le cadre du "Grenelle de l'environnement".


Le DPE : un diagnostic obligatoire à la vente comme à la location



Créé par une ordonnance du 8 juin 2005, le DPE est obligatoire pour tout bien vendu, quelque soit son type et son usage, habitation ou bureaux, destiné à être utilisé au moins quatre mois par an... En copropriété, le DPE est établi pour le ou les lots en vente, mais avec des informations nécessairement fournies par le syndic s'il y a lieu sur l'installation de chauffage, climatisation et/ou de production d’eau chaude collective.

Il indique la quantité d'énergie effectivement consommée ou estimée pour une utilisation standardisée du bâtiment ou de la partie de bâtiment concernée, et une classification en fonction de valeurs de référence afin que les consommateurs puissent comparer et évaluer sa performance énergétique. Deux étiquettes placent le bien, l'une dans un classement en fonction de la consommation au m2 selon le principe d'une "étiquette énergie" (échelle de A à G), l'autre en fonction de l'indication de la quantité de CO2 émise du fait de cette consommation, selon le principe d'une "étiquette climat". Le DPE est accompagné de recommandations destinées à améliorer cette performance.

Cette obligation a été étendue aux biens mis en location, bien entendu aux locaux d'habitation principale mais aussi secondaire, nus ou meublés et même aux locations saisonnières.


Un an après...



Chaque signataire devant à la fin de la première année faire un premier point de l'application de la convention, le bilan d'étape effectué par la FF2i de la mise en oeuvre des engagements pris avec ses membres - les éditeurs de logiciels et les portails d'annonces immobilières, supports privilégiés sur lesquels devaient fleurir les étiquettes DPE - montre que le pari du gouvernement d'agir par l'incitation plutôt que par la coercition n'est pas gagné d'avance : si les acteurs Internet de la multidiffusion des annonces, les éditeurs de logiciels et les portails ont très largement joué le jeu en permettant le transport et l'affichage de l'information "DPE" dans les annonces de vente et de location, et en informant leurs clients sur cette possibilité, force est de constater la modestie du résultat. Moins de 1% des annonces ont en effet à la date de ce bilan cette information renseignée !

Une des causes, pour les annonces de vente, semble être le fait que les vendeurs attendent le dernier moment pour faire réaliser les diagnostics. De fait, la faible durée de validité d'un des diagnostics, celle de l'état relatif à la présence de termites, de 6 mois, lorsqu'il est est requis - il l'est dans de larges secteurs comme par exemple tout Paris intra muros -, n'incite pas les vendeurs à se précipiter. Certains diagnostiqueurs tentent de remédier à cet attentisme en proposant d'effectuer tous les autres diagnostics immédiatement et de réserver celui des termites pour le lendemain de la promesse de vente...

Mais de manière plus générale, est en cause la frilosité des propriétaires vendeurs ou loueurs lorsqu'ils savent que le classement énergétique de leur maison ou leur appartement est médiocre : mieux vaut alors ne pas attirer le projecteur sur un aspect peu vendeur, d'autant que de l'avis des agents immobiliers, les candidats acquéreurs se révèlent très sensibles à un mauvais DPE ! "Une annonce avec une étiquette "F" ou "G" ne sonne pas", indiquait lors de cette réunion un responsable de réseau d'agences membre de la FF2i...


Une majorité de mauvaises étiquettes ?



Le problème est qu'ils semblent en majorité. Une nouvelle enquête du groupe PAP (Particulier à Particulier) réalisée en 2008 sur 2.726 logements en Ile-de-France ayant eu recours à son service diagnostic entre le 1er mai et le 31 août 2008 - 56% pour la vente et 44% pour la location - montre que deux biens sur trois étaient classés entre E et G en termes de performance énergétique, dont 12% en G (plus de 450 kWh/m2/an), 20% en F (de 331 à 450) et 34% en E (231 à 330).

Sans surprise, les logements construits entre 1955 et 1974, donc avant la première règlementation thermique, composent la majeure partie de la classe G. Le reste du parc immobilier se classe donc majoritairement entre D et C. La part la plus performante du parc est principalement en D (151 à 230 kWh/m2/an) et seuls 8% des biens diagnostiqués de placent en C (91 à 150 kWh/m2/an). Aucun n'est classé en A et B !

Pour rappel : la règlementation thermique en vigueur (RT 2005) fixe la consommation pour les constructions neuves entre 80 et 250kWh/m2/an et la prochaine règlementation thermique, applicable en 2010, fixera probablement la limite maximum de consommation pour les constructions neuves à 50, soit une étiquette A, respectant ainsi le label européen "constructions passives".

Sans surprise également dans cette enquête, la grande ceinture de l'Ile-de-France est plus performante, composée de biens plus récents. A noter également que les maisons individuelles sont mieux classées. Parmi les raisons invoquées, le fait qu'il est plus facile de dérouler de la laine de verre dans ses propres combles que de demander au syndic de le faire... Egalement responsable : le chauffage collectif : les chaudières sont souvent surdimensionnées et ne bénéficient pas des nouvelles technologies. Enfin, l’occupant n’hésite pas à pousser un peu plus le chauffage, en se disant que la facture sera répartie sur l’ensemble des habitants de l’immeuble...

Enfin, autre révélation : le parc locatif est moins performant. Selon l'enquête, les biens proposés à la location sont en moyenne 10% plus consommateurs que ceux proposés à la vente.


Vers une obligation règlementaire ?



Le gouvernement face à de tels résultats va se trouver au pied du mur : continuer l'expérience en accentuant la pression sur les professionnels, et en sensibilisant encore mieux les candidats acquéreurs ou locataires afin de les inciter à donner une prime aux annonces renseignées, ou bien en rendant l'affichage du DPE obligatoire dans les annonces immobilières, ce qui en fin de compte simplifierait la tâche de tous les acteurs concernés, même si certains, comme les notaires y sont idéologiquement hostiles...

Quoi qu'il en soit, la situation actuelle n'est pas satisfaisante ! Les objectifs du "Grenelle de l'environnement" risquent en effet d'être tenus en échec par l'inertie du parc privé à procéder aux investissements nécessaires, alors même qu'ils sont largement rentables dans la perspective d'un renchérissement à long terme inévitable du coût de l'énergie, et que propriétaires et copropriétaires, avec l'"Eco-prêt à taux zéro" et le crédit d'impôt, y sont largement aidés. Or une mesure comme celle de l'affichage du DPE dans les annonces immobilières est sans aucun doute de nature à exercer une pression vertueuse sur les propriétaires : le gouvernement serait donc bien inspiré de ne pas faiblir devant l'obstacle...


-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Des réponses à vos questions !!!

Pour estimer la valeur d'un appartement ou d'une maison à la vente ou à la location consultez : l'Argus du logement
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Commentaire posté par dubois , le 10/7/2009 à 11h11
bonjour,
j'ai fait de gros travaux pour repondre aux nouvelles normes,la maison(de70) que je donne a la location est en C avec 136 kw/m².
Bien que je l'ai signalé aux agences jamais il n'en a été question dans les publications
Ma maison est restée huit mois inoccupée !!!!!!!
depuis je viens d'apprendre qu'il existe une multitude de DPE : pour la location, pour la vente,pour les maisons neuves, les maisons anciennes.......j'ai des doutes sur le DPE: une ponction supplementaire?
Commentaire posté par cornet , le 20/5/2009 à 15h42
Bonjour,
Continuez d'immaginer toutes sortes de contraintes afin de dégouter définitivement l'investissement au locatif ......
N'y a-t-il pas assez de volets clos dans nos villes et villages ?
Où voulez-vous en venir ?
Que c'est triste.
Commentaire posté par JLG Immo - Bretagne , le 19/5/2009 à 10h48
Nous avons mis en place l'affichage de la DPE depuis mai 2008. Les résultats NRJ et GES sont visibles sur nos affichettes vitrines, sur nos fiches descriptives données aux clients acquéreurs mais aussi sur les annonces de notre site web nous informons sur les résultats NRJ. http://www.jlgimmo.com Nous suivons nos résultats pour notre région : 11% des habitations sont classé en C, 30% en D et 31% en E. La DPE est compris comme un élément positif de vente par nos clients vendeurs et acquéreurs.
Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Site pour les professionnels UniversImmo-Pro.com
I Partenaire formation d'Afpols

Copyright © 2000-2021 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous