Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

Les agences immobilières face au défi d'Internet


Le 23/3/2011
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 23/3/2011 - Les agences immobilières face au défi d'Internet
L'Internet n'a pas tué les agents immobiliers comme certains le prévoyaient, mais il les bouscule, les obligeant à être plus compétents et à maîtriser des outils de plus en plus complexes. Il crée aussi de nouvelles concurrences et suscite de nouveaux métiers...
En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "Suivre les tendances de l'immobilier"
A lire également...
Hausse continue des prix de l'immobilier : un débat biaisé
9/9/2019
Où va le marché immobilier résidentiel ?
21/5/2019
Le logement et l'immobilier : l'absent paradoxal du grand débat !
4/2/2019
La loi ELAN, fourre-tout brouillon d'une politique du logement chaotique
12/11/2018
Où va le logement social en France ?
4/6/2018
Nos dossiers
Les certifications et labels
19/5/2001

Un fonctionnement (presque) inchangé dans un paysage bouleversé



Le contraste est saisissant entre l'apparente stabilité du mode d'organisation et du fonctionnement des agences immobilières traditionnelles et les bouleversements de leur environnement professionnel provoqué par l'Internet ! D'un côté les mêmes modes de recrutement et d'animation des négociateurs, encore en très grande majorité agents commerciaux indépendants, au moins sur le papier, la même approche des vendeurs pour décrocher un mandat, neuf fois sur dix sans exclusivité, la même absence de service vis à vis des candidats acquéreurs, laissés désespérément seuls et sans assistance dans leur recherche, ou dans la négociation...

De l'autre un univers méconnaissable : des clients convertis à 90% à Internet pour leurs recherches, les supports d'annonces papier en voie de disparition, des canaux et outils de diffusion des offres surpuissants (Google, réseaux sociaux, Twitter), des technologies de visite virtuelle, voir même de réalité augmentée, de plus en plus performantes, disponibles sur les mobiles, les tablettes, etc.

Entre les deux l'émergence de quelques grands acteurs du Net aux valorisations boursières délirantes comme Se Loger, n°1 du secteur ou Logic-immo, travaillant exclusivement avec les professionnels, mais aussi d'une myriades de sites fonctionnant avec des annonces de professionnels et de particuliers. Au milieu de tout cela, des multi-diffuseurs, des sites agrégateurs d'annonces, etc.


La controverse des taux de commission



Premier constat : l'Internet n'a pas tué les agents immobiliers comme certains l'avaient prophétisé à son apparition ! Il ne semble même pas avoir bougé la part de marché des professionnels par rapport au "PAP", le "particulier à particulier", il est vrai très difficile à évaluer faute de chiffres fiables - les notaires, qui disposent a priori de l'information ne sont toujours pas capables apparemment de la collecter et la restituer... En tous cas, les grands sites Internet spécialisés comme pap.fr et Entreparticuliers.com n'ont pas fait le "break", et les agents immobiliers dans l'intervalle se sont multipliés : le nombre de cartes professionnelles est passé en 20 ans de 12.000 à près de 30.000, et même si de nombreux acteurs ont souffert, la crise de 2008-2009 n'a laissé que très peu de victimes sur le pavé.

Selon Hervé Parent, président de la FF2i (Fédération de l'Internet immobilier) et auteur avec Fabrice Larceneux d'un ouvrage sur le Marketing de l'immobilier (1), les agents immobiliers ont bénéficié avec l'Internet d'une baisse très sensible de leurs frais de publicité, même si le maniement des nouveaux supports est plus complexe et exige plus de technicité : conception des annonces, imagerie, choix des canaux, optimisation, etc. La possibilité qu'ont les clients de visualiser les biens avant de les visiter réduit le nombre de visites, et améliore la productivité des négociateurs. Si l'on ajoute à cela le fait que, grâce à Internet, le fait de disposer d'une grande vitrine dans un emplacement cher devient secondaire, tout cela devrait selon lui conduire à terme à une réduction du taux de commission.

Pour le moment celui-ci résiste cependant, notamment à cause du nombre d'agences - de 5 à 10 souvent - à qui les vendeurs donnent mandat pour un même bien, alors qu'une seule percevra la commission, et encore si le vendeur vend pas lui-même en direct ! La multiplication des associations locales de gestion de fichiers communs de mandats exclusifs - celles notamment du réseau Amepi piloté par Century 21 et Orpi, et soutenu par les grandes fédérations (FNAIM, UNIS, SNPI), ou les "MLS" du réseau Imminence dans le Sud-Est sur le modèle américain - vont dans le bon sens et permettent aux agences membres de ces associations de recueillir plus facilement des mandats exclusifs (jusqu'à 50% de leurs mandats, et même 100% pour certaines d'entre elles, contre 10% en moyenne hors de ces associations) : elles assurent au client vendeur une diffusion du bien auprès de toutes les agences participantes sans qu'il ait besoin de donner mandat à chacune d'elles...

Mais les agents immobiliers traditionnels n'ont pas l'intention pour le moment de baisser leurs taux de commission, en moyenne entre 6 et 8%, parmi les plus forts d'Europe. Laurent Vimont, président de Century 21 France, le franchiseur des agences Century 21, reconnait qu'il faut en contrepartie offrir plus de service au client : de la compétence et du conseil, le suivi en temps réel des actions entreprises, etc. "Internet doit rendre l'agent immobilier plus intelligent", indique-t-il : "le client est à présent sur-informé, tellement qu'il ne sait plus ! Le professionnel devient trieur d'information car trop d'information tue l'information !"

Des agences de type traditionnel ont quand même fait le choix du "low cost" en affichant des taux de commission délibérément bas : 4% et même parfois moins ; leur développement est essentiellement en province : des réseaux d'agences "4% Immobilier" ou "123Webimmo", plus de nombreuses agences indépendantes.

Mais le plus important mouvement de baisse des honoraires viendra sans aucun doute des agences "100% Web" et des réseaux de mandataires indépendants.


L'irruption de nouveaux acteurs



C'est le principal changement permis par le développement de l'Internet : l'apparition d'acteurs de l'intermédiation n 'utilisant plus l'Internet comme un simple outil mais centrés sur l'Internet ! Ils peuvent être classés en trois types :

- les agences sans vitrine : la plus emblématique est Efficity.com, proposant des taux de commission à partir de 1%, une estimation gratuite, etc. mais le client fait les visites ; le principe fait des émules, comme Publicimmo.com ;

- les réseaux de mandataires indépendants : un site Internet est au centre du dispositif, mais les vendeurs et acquéreurs sont pris en charge par des négociateurs sous le statut d'agent commercial ; pas de différence dans le principe juridique avec une agence traditionnelle mais cette fois les négociateurs sont dans toute la France, travaillent chez eux, et la structure porteuse de la carte professionnelle n'a pas de vitrine, en dehors de son site ; celle formule se développe avec des réseaux précurseurs comme Propriétés privées.com (160 négociateurs), ayant réussi l'exploit de se faire admettre par la FNAIM, en général plutôt hostile aux nouvelles formes d'exercice du métier, ou des réseaux à plus fort développement comme Optimhome.com annonçant 1.000 mandataires ; tous proposent des commissions en dessous de 4% ;

- des nouveaux intermédiaires : ils sont courtiers d'agences immobilières (intermédiaires d'intermédiaires) comme Meilleursagents.com ou Drimki.com ; ils prennent en charge le vendeur et le mettent entre les mains d'agents immobiliers partenaires sélectionnés en fonction du type de bien et sa localisation, et à qui ils accordent une co-exclusivité ; ils prennent 3,9 à 4% de commission globale et se chargent de rémunérer les agent immobiliers qu'ils ont mobilisés ; ils offrent des services comme le "test avant-vente" (Drimki), l'estimation (Meilleursagents a même développé un outil sophistiqué alimenté de références de qualité qu'il utilise pour sa notoriété), etc.

Caractéristique commune aux nouveaux acteurs et aux traditionnels : ils restent tous au service du vendeur, afin qu'il vende au meilleur prix !


L'acquéreur laissé pour compte



Ce n'est pas le moindre des paradoxes : si l'Internet a démultiplié les outils et canaux de plus en plus sophistiqués mis en oeuvre visant à l'atteindre et à l'attirer vers les offres des vendeurs, le seul service nouveau tourné vers l'acquéreur de la part des professionnels est - au mieux - la mise à disposition d'informations sur les prix, la règlementation, les diagnostics, etc.

Les "chasseurs d'appartements", qui ont vocation de l'assister restent marginaux et travaillent de manière artisanale. Mal à l'aise dans le carcan de la loi "Hoguet" qui leur interdit en principe de percevoir une rémunération avant résultat, ils se concentrent sur une clientèle et des biens de haut de gamme, plutôt étrangère, essentiellement à Paris. Le mandat de recherche chez les agents immobiliers traditionnels reste inutilisé, autrement que comme variante du "bon de visite"...

A noter le rôle important joué par les forums spécialisés dans l'immobilier tels que celui d'Universimmo.com, le principal d'entre eux : si l'information foisonne sur Internet, force est de constater qu'elle est difficilement accessible aux non initiés qui ont besoin qu'on leur décode. Des centaines d'internautes s'y collent bénévolement tous les jours, certes sans garantie de fiabilité mais souvent de manière très compétente : ils se complètent et se corrigent, et apportent un service d'autant plus précieux qu'il est gratuit, et qui permet d'éviter erreurs et pièges coûteux...


(1) Le Marketing de l'immobilier - Dunod, 2010

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Des réponses à vos questions !!!

Pour estimer la valeur d'un appartement ou d'une maison à la vente ou à la location consultez : l'Argus du logement

Recevez gratuitement le sommaire de la LA LETTRE D'INFORMATION DU PROFESSIONNEL IMMOBILIER spécialement destinées aux professionnels de l'immobilier résidentiel.
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Commentaire posté par VID , le 27/6/2011 à 15h31
Il y a un point précis dans le domaine de la vente en viager que les agences ignorent (ou cachent volontairement?) c'est celui de la faillite de l'acquéreur et les autres occurences ou le malheureux rentier se trouve confronté à la liquidation et ne perçoit plus ses rentes. Entrez les mots clés > viager infos danger < dans Google pour vous informer.
Commentaire posté par Patrice , le 27/3/2011 à 21h40
Reponse àEveline
Bonjour,
Vos remarques sont pertinentes et interessantes.
Je pense aussi que ce genre de service devrait être un minimum lorsque l'on a été mandaté en exclusivité.
En effet, je pense qu'un mandat exclusif doit avoir une contrepartie de service +++.
On ne peut, sur un mandat simple apporter une telle valeur ajoutée, lorsque le vendeur de plus essair de vendre par lui-même..
Bien cordialement
Commentaire posté par Eveline , le 23/3/2011 à 18h46
Bonjour ,

Votre article est très intéressant ,je voudrais apporter un commentaire à propos de la "frilosité"des agents immobiliers (même ceux de la nouvelle génération d'agences exclusivement sur internet) face au nouvelles technologies! ayant eu il n'y a pas longtemps sur ma région la demande d'un amis expatrié qui n'avais pas beaucoup de temps à consacrer aux visites ,je voulais l'aider . J'ai réclamé et redemandé une visite virtuelle en 360° des propriétés que je voulais lui montrer impossible d'obtenir cela des agents immobiliers! quelque uns ont "machin tournant" fait par prévisite mais cela n'a évidemment rien à voir avec une vraie visite virtuelle! qui permet de s'immerger dans les lieux comme si on y était ! certains me parlaient de vidéo mais ce n'est pas la même chose ! cela ne permet pas de se promener à son ryhtme.
Il a donc dû finir par passer du temps à visiter des chose qui ne lui convenaient pas et encore comme je le connaissais j'avais pu élimer d'emblée certaines maisons .
C'est vrai que cela rejoint un peu votre remarque concernant "le manque de services à l'acheteur" or offrir une telle visite serait je pense un bon moyen pour un agent immobilier de recueillir des mandats !
Moi non plus je n'y croyais pas ! et puis j'ai trouvé un jeune photographe qui m'a fait de superbes visites virtuelles de mes chambres d'hôtes pour pas très cher et depuis j'ai doublé mes réservations! j'en refuse d'ailleurs à longueur d'années .
Alors imaginez ce que cela peut donner pour une vente !
Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Site pour les professionnels UniversImmo-Pro.com
I Partenaire formation d'Afpols

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous