Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

Le coût du logement : un boulet pour la compétitivité de l'économie française !


Le 9/11/2012
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 9/11/2012 - Le coût du logement : un boulet pour la compétitivité de l'économie française !
C'est une lacune du rapport Gallois pour la compétitivité de l'industrie française. Les prix de l'immobilier sont un handicap sérieux pour l'économie par au moins trois effets : ils pèsent lourdement, par le biais des loyers ou des remboursements de crédits, sur le pouvoir d'achat des ménages et prélèvent des ressources au détriment de la consommation, ils alourdissent les charges des entreprises, et opèrent un transfert d'épargne au détriment d'investissements productifs ! Dans un pays où on ne tarit pas sur l'engouement des Français pour la "pierre", et où l'immobilier n'est considéré comme "dynamique" que quand il monte, ce constat pourtant simple n'a pas valeur d'évidence. Le directeur des études de l'Institut Xerfi, Alexandre Mirlicourtois, ne craint pas de faire entendre une voix dissonante...
En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "Suivre les tendances de l'immobilier"
A lire également...
Immobilier et logement : quel bilan du quinquennat ?
29/12/2016
Individualisation des frais de chauffage dans les copropriétés : qui va vraiment en profiter ?
2/3/2016
Marché locatif privé: ce que dit Clameur et ce qu'on voudrait lui faire dire
9/9/2015
Encadrement des loyers à Paris : soulagement pour les locataires ou catastrophe immobilière ?
15/6/2015
Politique du logement (suite) : le gouvernement entre deux feux
9/2/2015
Nos dossiers
Les certifications et labels
19/5/2001

Les prix immobiliers tiennent bon : atout ou handicap ?



"Une correction forte des prix de l'immobilier a eu lieu presque partout, sauf en France !", s'étonne Alexandre Mirlicourtois, directeur des études de l'institut d'études économiques sectorielles Xerfi : par rapport à leur dernier pic, l'ajustement n'a été que de 0,5% alors que le décrochage a été de 20% au Royaume Uni, de 24% en Espagne et de 31% aux Etats-Unis. Certes, ils n'ont pas décroché en Allemagne ou au japon, mais ils y sont restés très sages depuis les années 2000. Et de poser la question : l'immobilier cher est-il un atout ou un boulet pour l'économie française ?

"Car des prix de l'immobilier surévalués se traduisent aussi par la cherté des loyers et des autres dépenses afférentes au logement", poursuit-il, invitant à comparer avec nos voisins immédiats : selon Eurostat, le coût moyen des dépenses liées au logement sont en France de 27% supérieurs à la moyenne européenne, et même si les prix sont le reflet du niveau de vie, ce coût est supérieur à celui de nos voisins à niveau de vie comparable : notamment celui cité souvent en exemple par les temps qui courent, l'Allemagne, que la France surclasse de 17 points ! Elle surclasse aussi l'Italie de 23 points et l'Espagne de 24... Pour les ménages c'est autant de pouvoir d'achat libéré pour consommer, notamment des produits et services produits par le pays !

Mais ce n'est pas la seule conséquence, fait remarquer Alexandre Mirlicourtois : "le faible coût de l'immobilier, aussi bien résidentiel que commercial, est un élément-clé de la compétitivité outre-Rhin ! Premièrement parce que la modération salariale est plus facile à mettre en oeuvre dans un pays où le coût du logement est maîtrisé et n'entame pas trop le budget des salariés. Deuxièmement, plus directement, le prix des structures commerciales réduit les coûts fixes des entreprises. Or le déflateur de l’investissement dans la construction s’est élevé de 51% en France contre 23% en Allemagne entre 2000 et aujourd’hui. Du simple au double !", se désole-t-il.

Du coup, les prix élevés de l’immobilier pèsent sur notre croissance sans résoudre le problème du logement ! Et de conclure que "la France est face à un choix politique cornélien : d’un côté, défendre la valorisation de son patrimoine immobilier, ce qui satisfait une France d’épargnants et de propriétaires, de l’autre, faire baisser le prix du logement et de l’immobilier, surtout en zone urbaine. Ce serait un moyen pour donner des marges de manœuvre à une politique de modération salariale sans entamer le pouvoir d’achat".

En clair, l'argent pas cher et les multiples aides publiques à l'accession (la politique du "tous propriétaires") ont emballé le marché immobilier et entraîné un transfert massif de richesse au profit des propriétaires et des investisseurs en immobilier, au détriment des salariés et des producteurs. Même si ces deux populations se recoupent, elles sont loin d'être les mêmes ! D'un côté une France qui rit, voyant se valoriser son patrimoine et réduire en proportion son endettement, et de l'autre une France étouffée par les dépenses contraintes, dont le logement constitue la plus grande part, et dépendante d'un budget d'aides au logement qui ne cesse de gonfler (1) !

Enfin, et ce n'est pas le moindre des effets pervers, la politique du laisser faire à l'égard de l'immobilier a aussi détourné l'épargne, notamment celle qui vise à se constituer un patrimoine pour la retraite, de l'investissement productif au profit de la pierre, qui ne s'exporte que marginalement ! Probablement une des causes du déficit d'investissement dont souffre aujourd'hui cruellement l'industrie française...


Le coup d'arrêt à la hausse : une opportunité ?



Le ralentissement du marché immobilier n'aurait pas, dans cette perspective, que des inconvénients. Ses causes trouvent leurs sources dans la crise financière mondiale et européenne (les contraintes de solvabilité imposées au banques) et dans les conséquences économiques des politiques d'austérité qui se généralisent, mettant des millions de ménages dans des perspectives incertaines quand ce n'est pas déjà dans la difficulté. Mais tel quel, il pèse plus sur les promoteurs, les constructeurs de maisons individuelles, les professionnels de l'immobilier et toute la filière du bâtiment, que sur les prix. La baisse d'activité est catastrophique pour ces secteurs, de 20 à 30%, et risque d'alimenter la récession qui menace.

Pour la construction, une relance énergique est une nécessité et les mesures du nouveau gouvernement - mesures en vue d'augmenter l'offre de terrains et augmentation des aides à la pierre - vont dans le bon sens, en attendant qu'elles produisent des résultats, probablement pas avant 2014-2015. Mais elles risquent d'être insuffisantes : elles vont donner un coup de fouet à la construction de logements sociaux, mais pas à la construction privée faute de demande d'accédants solvables, ce qui manque le plus aujourd'hui dans les bureaux de vente des promoteurs ou des constructeurs de maisons individuelles.

Le "choc d'offre" censé être créé par l'abattement provisoire de 20% sur les plus-values en 2013 peut de son côté relancer un peu le marché de l'ancien, avec un effet bénéfique sur les prix par l'apport de biens à vendre. Mais il ne faut pas trop en attendre : le marché est d'abord un marché de résidences principales et cette mesure fiscale ne le concerne pas... En attendant, les agents immobiliers, durement touchés par une chute des transactions atteignant 20% globalement et jusqu'à 30% par endroits, devront d'abord chercher à augmenter leur part de marché sur le "particulier à particulier"...

Pour stopper la spirale des prix, il faut d'abord "casser" le prix des terrains, seule façon de faire baisser les prix du neuf, susceptible d'entraîner à leur tour ceux de l'ancien. Or le m2 de terrain constructible a encore augmenté de 7,6% en 2011 par rapport à 2010. Les moyens pour cela sont multiples : alourdir nettement la taxation de la rétention de terrains constructibles, notamment par la taxe foncière sur les propriétés non bâties (c'est une suggestion du rapport Gallois), mais aussi donner aux maires ou aux communautés d'agglomération les moyens juridiques de conditionner les permis de construire à l'application de prix plafonds pour les m2 vendus : comme on sait, le prix des terrains se fixant "à rebours" en fonction du prix de vente envisagé et du coût de construction (bénéfice inclus), les propriétaires de terrains ne pourront que suivre...

Enfin, de manière générale, on n'arrêtera le transfert de richesse de la France productive vers la France épargnante et propriétaire que par une taxation nettement plus forte des biens immobiliers non affectés à la résidence principale : notamment les résidences secondaires, là encore par la taxe foncière. Et tant mieux si des ressources accrues pour les collectivités permettent de diminuer au passage les dotations de l'Etat...


L'encadrement des loyers : plus que jamais une nécessité



Autre moyen de peser sur les prix, un encadrement des loyers non pas seulement à la hausse, mais aussi à la baisse, dans les zones tendues, qui sont aussi celles où se concentrent les salariés du tissu productif du pays. Pas évidemment celui mis en place par le décret du 20 juillet qu'à 62% les propriétaires, interrogés par l'IFOP pour le site Gereseul.com, n'ont pas l'intention d'appliquer, ce qui donne une idée du civisme ambiant dans certaines catégories d'épargnants. Mais celui annoncé avec la mise en place des observatoires des loyers, à l'allemande (2) ! Certes, une telle mesure reviendrait à sacrifier une génération d'investisseurs qui ont acheté au prix fort et qui verraient leur rentabilité lourdement grevée. Mais à vouloir les protéger, c'est une économie touts entière qu'on bride, avec un coût du logement déraisonnable.

A un moment où l'on cherche à éviter qu'elle ne soit étouffée par les ponctions fiscales et la réduction des dépenses publiques, une baisse des prix de l'immobilier ferait à coup sûr l'effet d'un ballon d'oxygène salutaire !


(1) Universimmo.com - 24/8/2012 : L'urgence d'une remise à plat des aides au logement

(2) Universimmo.com - 16/6/2012 : Encadrement des loyers : la fin de l'immobilier locatif privé ?

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Actualité : Voir tous nos articles
Voir toutes nos fiches pratiques
Voir tous nos dossiers

Des réponses à vos questions !!!
Recevez gratuitement le sommaire de la LA LETTRE D'INFORMATION DU PROFESSIONNEL IMMOBILIER spécialement destinées aux professionnels de l'immobilier résidentiel.

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Commentaire posté par Paul-Henri , le 9/11/2012 à 09h22
Bonjour,
Tout à fait d'accord avec le message précédent, cet aveuglement suicidaire (ou volonté délibérée) va conduire beaucoup de nos concitoyens à la faillite personnelle.
Les professionnels de l'immobilier ainsi que les médias qui les ont relayés et les pouvoirs publics auront chacun leur part de responsabilité.
Commentaire posté par Jobardini , le 9/11/2012 à 08h26
Prix de l'immobilier surévalués de 30% : consommation minorée de 30% !!!! ce n'est pas sorcier et pourtant tout le monde faisait l'autruche. On peut appeler ça non-assistance à investisseur en danger.
Le Droit Pour Moi
Comment récupérer les loyers impayés de votre locataire ?

Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...

Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...



Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Argus du logement®
I UniversImmo-Pro.com

Copyright © 2000-2017 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1112 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous