Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

Immobilier : que peut-on acheter avec un revenu de 2.300 euros par mois ?


Le 11/1/2011
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 11/1/2011 - Immobilier : que peut-on acheter avec un revenu de 2.300 euros par mois ?
En présentant le 6 janvier ses chiffres du marché immobilier ancien, la FNAIM (Fédération nationale de l'immobilier - première organisation professionnelle d'agents immobiliers) a calculé le nombre de m2 qu'un couple pouvait acheter en fonction de ses revenus et de la localisation, sans apport personnel, mais en ne dépassant pas un niveau d'endettement dont le remboursement le soumettrait à un niveau d'effort excessif. Le résultat est édifiant, et révèle une réalité que les incantations officielles ne parviennent plus à cacher : un jeune couple sans héritage ou support familial qui ne démarre pas très tôt une stratégie patrimoniale est rapidement exclu de la propriété immobilière que ce soit en Ile-de-France ou dans la plupart des grandes métropoles...
En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "Suivre les tendances de l'immobilier"
A lire également...
Hausse continue des prix de l'immobilier : un débat biaisé
9/9/2019
Où va le marché immobilier résidentiel ?
21/5/2019
Le logement et l'immobilier : l'absent paradoxal du grand débat !
4/2/2019
La loi ELAN, fourre-tout brouillon d'une politique du logement chaotique
12/11/2018
Où va le logement social en France ?
4/6/2018
Nos dossiers
Les certifications et labels
19/5/2001

Les mensualités de remboursement, critère principal de la décision d'achat



Présentant le 6 janvier ses chiffres du marché immobilier ancien, la FNAIM (Fédération nationale de l'immobilier - première organisation professionnelle d'agents immobiliers avec près de 9.000 adhérents) a mis en lumière de manière assez inédite la corrélation entre le revenu d'un ménage souhaitant accéder à la propriété immobilière, et la surface de logement qu'il peut acheter, sans apport personnel, aux taux d'intérêt actuellement proposés, et bien entendu en fonction de la localisation, dans des conditions acceptables de taux d'effort de remboursement, à savoir 30% du revenu net.

Le niveau de ressources choisi est 2.300 euros mensuels pour le couple, soit un niveau proche de la "médiane" française, qui partage la population des salariés en deux groupes égaux : elle se situe à 17.000 euros par an et par personne, soit pour un couple dont les deux membres travaillent 2.833 euros par mois (1). Ce niveau de revenus autorise des remboursements de 690 euros par mois, à l'exclusion bien entendu de tout autre endettement. A un TEG de 3,90%, cette mensualité permet d'emprunter 114.861 euros sur 20 ans.

Sans apport personnel, ce qui suppose d'avoir pour les deux membres une situation professionnelle solide et prometteuse (et d'avoir tout de même mis de côté de quoi payer les "frais de notaire"), ce couple peut acquérir dans les 100 m2 à Nevers, 80 à Limoges, 75 à Vichy, 70 à Saint Brieuc, 65 au Mans, à Valence ou à Lorient, 60m2 à La Roche sur Yon, 58m2 à Pau ou à Nancy, 55 à Reims, Tours, Angers ou Thionville, 48 à Strasbourg, 45 à Toulouse, Nantes, Toulon ou Rennes, 42 à Montpellier ou Marseille, 40 à Bordeaux ; mais seulement 29 m2 à Aix, 26 à Saint-Maur-des-Fossés, 22 à Versailles, et 17 à Paris !

Bien entendu, il est possible d'ajouter quelques m2 en empruntant sur 25 ans (les prêts sur 30 ans ayant pour le moment disparu...).

Si un couple de ce niveau de revenus et de cette qualité de situation personnelle peut attendre d'avoir un ou deux enfants pour acquérir sa résidence principale dans les villes moyennes, mieux vaut qu'il commence avant d'en avoir dans les villes de plus grande importance, quitte à revendre et racheter plus grand au fur et à mesure que sa famille s'agrandit, bénéficiant alors de la valorisation pour accéder à plus grand...

Pour les primo-accédants qui n'ont pas d'apport personnel, le nouveau Prêt à taux zéro (PTZ+) permet désormais plus facilement qu'avant d'y suppléer : sur un achat d'un logement "Eco-performant" ("Bâtiment basse consommation" règlementation 2005) à 125.000 euros, le PTZ+ apporte à ce même couple un prêt de 26.000 euros, remboursable à raison de 94 euros par mois sur 23 ans. Il peut alors n'emprunter que 99.000 euros pour des remboursements de 596 euros sur 20 ans...


L'épuisement des marges de manoeuvre



Cette présentation met clairement en lumière la façon dont la baisse des taux d'intérêt a alimenté la hausse des prix : sur les marchés structurellement déficitaires en offre de logements, la concurrence entre acquéreurs fait monter les prix au maximum au delà duquel ils ne peuvent plus suivre, les vendeurs intégrant rapidement ce niveau dans la fixation de leur prix. "Les vendeurs sont hantés par l'idée de vendre en dessous du prix qu'ils pourraient obtenir et le fixent au plus haut, quitte à en rabattre dans un deuxième temps", soulignait Laurent Vimont, président de Century 21 France lors de la présentation des chiffres de son réseau le 4 janvier. Parfois même, comme à Paris en fin 2010, on assiste à des surenchères faisant monter le prix au dessus du prix du mandant !

Lorsque les primo-accédants ne peuvent plus suivre, le marché ralentit car alimenté uniquement par les "secondo-accédants", ceux qui vendent un bien avec plus-value pour en acheter un autre et qui disposent alors d'un apport personnel plus conséquent. Sur certains marchés, cela suffit pour calmer la hausse, et c'est ce qui est constaté en ce début d'année. Mais pas sur tous, comme on peut le déplorer à Paris, qui concentre il est vrai une bonne partie des catégories dont le revenu a progressé plus vite que la moyenne, et qui cumule également un stock de secondo-accédants fortement enrichis par un plus que doublement des prix en 15 ans...

Du coup, dans la capitale, en appliquant les mêmes calculs, un couple qui aligne 7.000 euros de revenus mensuels peut à peine s'offrir sans apport personnel une petite cinquantaine de m2 !


(1) INSEE - France Portrait social 2010

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Des réponses à vos questions !!!

Pour estimer la valeur d'un appartement ou d'une maison à la vente ou à la location consultez : l'Argus du logement
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Commentaire posté par math , le 14/6/2011 à 15h57
Pour investir, il faut de l'argent, c'est vrai et du bon sens ...mais il y a aussi une crise sur le bon sens ...làs, maintenant il faut tout et tout de suite ...partez vivre hors de Paris, tout est tellement plus simple en province la location et l'achat ! Et il faut savoir se serrer la ceinture, faire des efforts et des économies !!Rien n'est , n'a été , et ne sera facile : sinon on serait au pays des bisounours et on le saurait !!!
Commentaire posté par VAILLANT , le 12/6/2011 à 00h47
L'adage qui dit que lorsque l'immobilier va, tout va est une imbécillité, car cela veut dire que les prix s'envolent et la plupart des gens se trouvent exclus de la propriété.
Commentaire posté par Well2 , le 8/2/2011 à 15h18
Jeunes couples, c'est triste. J’ai commencé à travailler à 17 ans avec un salaire de petit employé. Marié à 24 ans. Nous avons été en location dans un studio loi 1948 pendant 7 ans, de 1974 à 1981. Loyer 300 F par trimestre, sans chauffage central et sans SDB. A 32 ans, nous étions propriétaires d’un pavillon neuf en proche banlieue sans aucune dettes sur le dos.
Commentaire posté par Kaspar Stimpferkuzt , le 20/1/2011 à 14h45
"Si un couple de ce niveau de revenus et de cette qualité de situation personnelle peut attendre d'avoir un ou deux enfants pour acquérir sa résidence principale dans les villes moyennes, mieux vaut qu'il commence avant d'en avoir dans les villes de plus grande importance, quitte à revendre et racheter plus grand au fur et à mesure que sa famille s'agrandit, bénéficiant alors de la valorisation pour accéder à plus grand... "

Ceci est un non sens complet. "Bénéficier de la valorisation" pour accéder à plus grand n'est pas possible, puisque pour acheter plus grand, il faudra forcément mettre plus que le prix de vente de l'ancien appartement (plus petit). En plus, il faut tenir compte des frais de 7-8% minimum à l'achat et la vente (donc fois deux)... Le seul moyen d'acheter plus grand est alors, soit si votre salaire augmente, soit si les taux baissent encore (ce qui actullement impossible), soit en prolongeant encore la durée du prêt.

Il ne faut donc pas espérer pouvoir acheter plus grand. Si on achète un 40m2 aujourd'hui à Paris en s'endettant un max, c'est pour y rester toute ça vie!!!
Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Site pour les professionnels UniversImmo-Pro.com
I Partenaire formation d'Afpols

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous