Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Retour à la page d'accueil Bailleurs
Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
FICHES PRATIQUES BAILLEURS


Financer un investissement locatif

Imprimer cette Fiche Pratique Revenir au sommaire des FICHES PRATIQUES BAILLEURS
Imprimer cette Fiche Pratique
Revenir au sommaire des FICHES PRATIQUES BAILLEURS

Financer un investissement locatif
(Dern. mise à jour le 27/3/2012)

Un investissement locatif peut être financé par un prêt amortissable classique, à taux fixe ou à taux révisable. Mais d’autres formules peuvent être plus appropriées.

Le crédit ou prêt « in fine »

Sur ce type de crédit, le capital n'est pas amorti, il est remboursé dans sa totalité sur la dernière échéance, les mensualités ne comprennent que l’assurance et les intérêts calculés sur la durée du prêt et sur la totalité du capital emprunté.

Le coût d'un prêt in fine est plus élevé qu'un prêt classique mais les intérêts d’emprunt étant déductibles des revenus locatifs, ils peuvent générer un déficit foncier imputable sur le revenu global. Cependant, l'économie d'impôts ne compense qu'une partie du surcoût de ces intérêts, les revenus fonciers n’étant imposables, au maximum, dans la tranche à 40%.

Le remboursement du prêt, à échéance, ne dépend pas de la vente du bien, les banques n’accordent ces crédits qu’en les adossant à des actifs financiers (comme un portefeuille de valeurs mobilières) ou en contrepartie de la constitution tout au long de la durée du crédit d'une épargne - en pratique le placement utilisé sera un contrat d’assurance-vie - dont le solde final servira à rembourser le capital à l’échéance, la banque inscrivant un nantissement à son profit.

Le prêt locatif intermédiaire (PLI) et locatif social (PLS)

Ces prêts peuvent être attribués à des personnes morales ou physiques qui s'engagent à assurer elles-mêmes la gestion de ces logements ou à la confier à des personnes ou organismes agréés par arrêté du ministre chargé du logement.

Le prêt locatif intermédiaire (PLI) s’adresse à tout investisseur, personne physique ou personne morale pour réaliser une opération locative. Il est destiné à financer des logements locatifs dits intermédiaires, dont les loyers se situent entre ceux des logements locatifs sociaux et ceux du marché libre.

Le PLI peut financer la construction de logements locatifs, ou l’acquisition, en vue de les louer, de logements et d’immeubles destinés à l’habitation, et le cas échéant, les travaux d’amélioration correspondants ; il peut également financer l’acquisition de locaux ou d’immeubles non affectés à l’habitation et leur transformation en logements ou simplement les travaux de transformation en logements de locaux ou d’immeubles non affectés à cet usage.

Le montant du prêt est fixé en fonction du plan de financement prévisionnel et de l’équilibre de l’opération. Il ne finance que des opérations situées dans des zones prioritaires dont le marché locatif est particulièrement tendu :

- Zone A : Paris, la petite couronne et la deuxième couronne jusqu’aux limites de l’agglomération parisienne, la Côte d’Azur (bande littorale Hyères-Menton), le Genevois français ;
La zone B comprend la zone B1 et la zone B2, comme défini ci-après :
- Zone B1 : les agglomérations de plus de 250 000 habitants, la grande couronne autour de Paris, quelques agglomérations chères (Annecy, Bayonne, Chambéry, Cluses, La Rochelle, Saint-Malo), le pourtour de la Côte d’Azur, les départements outre-mer et la Corse.
- Zone B2 : les autres agglomérations de plus de 50 000 habitants, les autres zones frontalières ou littorales chères, ou à la limite de l’Ile-de-France.

Hors de ces zones, l’octroi du PLI est subordonné à l’accord de la direction départementale de l’Equipement en fonction des besoins locaux particuliers.

Il peut financer l’intégralité du projet.

Le taux d’intérêt du prêt locatif intermédiaire (PLI) est un taux indexé sur le taux du livret A.
La durée du prêt peut aller jusqu’à 30 ans, avec option à 50 ans pour une quotité représentative de la charge foncière ou immobilière.

Pour pouvoir bénéficier d’un prêt locatif intermédiaire (PLI), les personnes morales ou physiques doivent s'engager pendant une durée égale à la durée initiale du prêt, sans que la durée de cet engagement puisse être inférieure à neuf ans ni supérieure à trente ans, à ce que les logements soient loués conformément aux dispositions des articles R. 391-7 et R. 391-8 ainsi qu'aux dispositions de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 et ne soient :

- Ni transformés en locaux entièrement commerciaux ou professionnels ;
- Ni affectés à la location en meublé, ou à la location saisonnière ;
- Ni utilisés comme résidence secondaire ;
- Ni occupés à titre d'accessoire d'un contrat de travail ou en raison de l'exercice d'une fonction ;
- Ni détruits sans qu'il soit procédé à leur reconstruction dans un délai de quatre ans à compter du sinistre.
Les emprunteurs s'engagent à louer à des locataires dont les revenus ne dépassent pas certains plafonds. Les loyers doivent également être inférieurs à un prix défini (variable selon la superficie et la situation géographique du logement). Le logement doit répondre à des normes minimales d’habitabilité.


Le prêt locatif social (PLS)

Comme le PLI, le prêt locatif social (PLS) peut financer) la construction ou l’acquisition de logements à usage locatif, ainsi que le cas échéant les travaux d’amélioration correspondants. Il permet de bénéficier de la TVA à taux réduit (7%) et d’une exonération de taxe foncière des propriétés bâties (TFPB) pendant une durée de 25 ans qui peut être portée à 30 ans pour les opérations répondant à certains critères environnementaux, lorsque la décision de subvention ou de prêt intervient entre le 1er juillet 2004 et le 31 décembre 2014

Le montant minimum du prêt est égal à 50% du prix de revient de l’opération. Il peut couvrir au plus la totalité du prix de revient, déduction faite des subventions.

Le bénéficiaire doit obtenir une décision favorable d’agrément du directeur départemental de l’équipement ou du préfet et s’engager par une convention signée avec l’Etat, dont la durée est au moins égale à la durée de la part du prêt qui ne finance pas la charge foncière ou immobilière, d’une durée minimum de 15 ans sans pouvoir être supérieure à 40 ans.
Il donne droit pour les locataires à l’APL (aide personnalisée au logement) sous réserve de la publication au bureau des hypothèques (ou inscrite au livre foncier) de la convention.

Pendant toute la durée de la convention, l’emprunteur s’engage à respecter des plafonds de loyer exprimés en m2 de surface et à louer à des personnes qui, au jour de l’entrée dans les lieux, ont des ressources nettes annuelles imposables cumulées avec des autres personnes occupant le logement ne dépassant pas un plafond en vigueur.

Les logements doivent être occupés à titre de résidence principale et ne peuvent être loués ou occupés à quelque titre que ce soit ni par les ascendants ou les descendants, ni par ceux du conjoint, ni par le conjoint du signataire de la convention.

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Actualité : Voir toutes nos brèves
Voir toutes nos fiches pratiques
Voir tous nos dossiers

Des réponses à vos questions !!!
Pour estimer la valeur d'un appartement ou d'une maison à la vente ou à la location consultez : l'Argus du logement
Recevez gratuitement le sommaire de la LA LETTRE D'INFORMATION DU PROFESSIONNEL IMMOBILIER spécialement destinées aux professionnels de l'immobilier résidentiel.

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

UniversImmo.com

Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Site pour les professionnels UniversImmo-Pro.com
I Partenaire formation d'Afpols

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous