Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Abonnez-vous à notre lettre hebdo gratuite !

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Retour à la page d'accueil Locataires
Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

L'état des lieux : une formalité dont il est utile de connaître le sens, à l'entrée comme à la sortie...


Le 24/4/2001
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 24/4/2001 - L'état des lieux : une formalité dont il est utile de connaître le sens, à l'entrée comme à la sortie...
Préoccupation quasi obsessionnelle des bailleurs privés, l'état du logement restitué par les locataires en fin de bail est aussi une des sources majeures de conflit avec les locataires après leur départ, lors du remboursement du dépôt de garantie. Et aussi le cauchemar des gérants, pris entre le marteau et l'enclume, et n'ayant pas toujours le courage de faire de la peine à leurs mandants, même quand ceux-ci ont des exigences manifestement abusives... Elément-clé pour départager les plaignants en cas de désaccord : les états des lieux d'entrée et de départ, dont la comparaison devrait normalement, avec un peu de bon sens et d'esprit d'équité, suffire à déterminer ce qui est imputable au locataire et ce qui ne l'est pas. A condition que ces formalités ne soient pas négligées par les locataires...
En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "Quitter une location"
A lire également...
Fins de locations : pourquoi tant de litiges au remboursement du dépôt de garantie ?
12/6/2010
Locataires sur le départ : ce que vous risquez à ne pas régler les derniers loyers...
25/9/2003
Les Questions/Réponses
Départ d'une location et fin d'un Pacs
23/11/2015
L'arrêt d'activité justifie-t-il un préavis réduit sur un bail professionnel ?
30/11/2010
Etat des lieux infernal...
1/6/2010
A l'issue de mon congé, puis-je prolonger mon occupation si je ne trouve pas de nouveau logement ?
1/3/2010
Dois-je payer les frais de l'état des lieux de sortie ?
20/4/2009
Nos Fiches Pratiques
Le congé du locataire - Le préavis réduit (loi ALUR)
3/11/2015
Le sujet revient comme un leitmotiv dans les questions posées par les locataires donnant congé d’une location : vais-je pouvoir récupérer normalement mon dépôt de garantie, et le propriétaire ne risque-t-il pas de tirer prétexte de la moindre détérioration pour s’offrir une remise en état à mes dépens ? Au point, comme nous l’évoquions dans un article récent, d’en inciter beaucoup à pratiquer une rétention de leurs derniers loyers…

Responsables de ce climat déplorable : la pingrerie de certains bailleurs bien sûr, mais aussi l’absence d’idée très claire chez les propriétaires comme chez leurs gérants de ce que doit être l’état du logement lors de sa restitution par rapport à ce qu’il était lors de sa location. Sans compter ceux qui ont un peu oublié entre-temps que le logement loué n’était pas impeccable…

Et surtout une idée fausse qui a la vie dure : celle qui voudrait que le locataire rende un logement dans le même état que celui où il l’a trouvé !

D’où l’intérêt pour les locataires de connaître les règles dès le début de leur location et de veiller à leur application. Celles-ci se résument en trois grands principes :

- le propriétaire doit admettre le vieillissement et l’usure de la chose louée et de ses équipements en raison d’un usage normal de cette chose de la part du locataire,

- le locataire doit assurer l’entretien nécessaire à certains équipements pour leur permettre d’atteindre leur durée de vie normale, mais pas leur réfection ou leur remplacement au delà de cette durée de vie,

- le locataire doit réparer les dégradations qu’il a occasionnées à la chose louée par un usage anormal.

Le locataire est évidemment exonéré des conséquences de faits de cas de force majeure, de malfaçons ou de vices de construction, ou encore de faits imputables au bailleur ou à des tiers dont il n’a pas à répondre.
Ces principes découlent des articles 1719 à 1735 du Code civil, si joliment écrits et qu’il est toujours utile de lire (et parfois relire…), et dont les dispositions sont reprises et précisées concernant les baux d’habitation par l’article 7 de la loi du 6 juillet 1989 et du décret du 26 août 1987 sur les réparations locatives.

Deux facteurs sont bien entendu déterminants :

- l’état des locaux à l’entrée du locataire : celui-ci est attesté par l’état des lieux d’entrée, d’où l’extrême importance de ne pas négliger de veiller à son exactitude, et à le compléter le cas échéant dans les 15 jours si un dysfonctionnement d’équipement se révèle dans les premiers jours d’utilisation, et dans le mois du début de la saison de chauffe pour les équipements de chauffage – et ce même si l’état des lieux a été établi par huissier ; le fait que le bailleur ou son gérant utilisent par commodité l’état des lieux de sortie du locataire précédent importe peu : ce qui compte, c’est qu’il reflète correctement la réalité, et il ne doit être accepté qu’à cette condition ;

- la durée de l’occupation : une moquette usée et même tâchée au bout de dix ans n’a pas à être remplacée aux frais du locataire, alors que le même phénomène au bout de trois ans impliquerait la conclusion inverse… Le même raisonnement s’applique aux peintures et revêtements muraux : les « fantômes » des meubles, cadres et éléments muraux, et les noirceurs au dessus des radiateurs, ou au raz des plinthes, qui donnent pourtant au logement un aspect peu avenant et le rendent in-relouable en l’état ne sont en aucun cas la preuve d’un usage irrespectueux du bien du propriétaire, mais simplement l’effet de la vétusté, qui reste à sa charge !…

Par ailleurs, les trous laissés par des fixations murales ou aux plafonds (éventuellement aux planchers) ne peuvent justifier l’imputation au locataire que de leur rebouchage, et non la remise à neuf du mur, du plafond ou du plancher concerné.

D’où la nécessité de veiller à une rédaction précise et objective (factuelle) de l’état des lieux de sortie : refuser les mentions du type « à refaire » ou « à remplacer », qui induisent une action sans préciser à la charge de qui, par la description exacte de la dégradation : « peinture en état usagé », « noircissement », « trace de meuble » ou « trous de fixation de cadre »…

Bien entendu, il convient de refuser catégoriquement que l’état des lieux soit un relevé de travaux mis à la charge du locataire !

Reste également à ne pas se laisser impressionner par les petits chantages dont témoignent nombre de locataires, exercés pour leur arracher la signature d’un état des lieux imposé : non remise des clés à l’entrée – dans ce cas, signer avec la mention « sous réserve de vérification » et procéder à un état des lieux par huissier dès l'accès au logement (le propriétaire est tenu de prendre en charge la moitié des frais) – ou refus d’acceptation des clés à la sortie – ne pas se démonter et faire remettre au bailleur les clés par huissier pour donner date certaine à la libération du logement…
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Commentaire posté par kiss , le 17/1/2010 à 16h05
bjr moi aimerais savoir:
a mon etat des lieux la pelouse a eté tondu et mis en tas dans un coin du jardin non stipulé sur l'etat lieux je l'est enlever et mis a la poubelle mais etant resté l'hivert c'est devenu fumier le soucis actuelle est a ma sortis il n'y a plus de pelouse a cette endroit est ce a ma charge de replanter n'etant pas coupable de cela
Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Site pour les professionnels UniversImmo-Pro.com
I Partenaire formation d'Afpols

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous