Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Abonnez-vous à notre lettre hebdo gratuite !

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Retour à la page d'accueil Copropriétaires
Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

Passage en gestion par provisions : gare à l'intox !


Le 25/10/2001
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 25/10/2001 - Passage en gestion par provisions : gare à l'intox !
L'alignement obligatoire à compter du 1er janvier prochain de toutes les copropriétés sur le mode de gestion par provisions provoque de sérieuses résistances chez ceux qui étaient habitués aux répartitions trimestrielles de charges réelles, et ce curieusement autant chez les copropriétaires que chez les syndics. Et comme souvent dans ces cas-là, on commence à entendre de drôles de choses ! Un petit point sur la question n'est donc pas inutile pour éviter de s'en laisser conter...
En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "M'intéresser, participer à ma copropriété"
A lire également...
Statut de la copropriété : une n ième réforme, pour quoi faire ?
23/4/2018
Réforme de la copropriété : ne pas se tromper de diagnostic !
6/11/2017
Loi ALUR : les honoraires de syndic doivent-ils augmenter ?
15/5/2015
Copropriété : comment les syndics ont perdu la bataille de la communication
3/6/2013
L'individualisation des frais de chauffage : une fausse bonne idée ?
17/2/2013
Les Questions/Réponses
Décision de ne pas constituer un fonds de travaux
24/10/2017
Recours à un architecte pour des travaux et honoraires du syndic
9/8/2017
Le conseil syndical de ma copropriété décide et fait réaliser des travaux sans passer par l'assemblée générale
28/7/2017
L'assemblée générale peut-elle décider de ne pas constituer un fonds de travaux ?
21/7/2017
Quelle est la durée minimale d'un mandat de syndic ?
18/5/2015
Nos dossiers
Négocier les contrats d’énergie en copropriété
19/2/2014
LIVRE BLANC - Copropriétés 1 : Plaidoyer pour des fonds travaux obligatoires
10/5/2010
La réglementation relative aux comptes des syndicats des copropriétaires
30/4/2007
Le syndic et l’immeuble neuf
1/9/2003
L’adaptation des règlements de copropriété
1/9/2003
Nos Fiches Pratiques
La décision en copropriété - Le déploiement vertical de la fibre optique
25/4/2018
Les parties communes et privatives de la copropriété
14/6/2016
Copropriété - L'approbation des comptes -
2/6/2016
Copropriété - Fonds de travaux obligatoire au 1er janvier 2017
23/2/2016
Contrat type pour les syndics à partir du 2 juillet 2015
25/6/2015
La loi "SRU" (loi du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au renouvellement urbains) impose à compter du 1er janvier 2002 de gérer les copropriété en appelant aux copropriétaires des provisions sur la base du budget voté : provisions d'un quart du budget exigibles au début de chaque trimestre, mais l'assemblée peut fixer une périodicité différente, par exemple semestrielle pour les copropriétés à faibles charges. Cette disposition oblige les copropriétés habituées à des répartitions trimestrielles de charges réelles à changer de mode de gestion au 1er janvier prochain.

Or, là où il est pratiqué - notamment dans une grande majorité de copropriétés parisiennes et dans de très nombreuses copropriétés franciliennes - le mode de gestion "en charges réelles" garde des partisans acharnés :

- chez les copropriétaires qui y voient une plus grande transparence : ils peuvent suivre les dépenses chaque trimestre et ne sont appelés à payer que du réel ; c'est en fait plus illusoire que réel, car pour bien suivre les dépenses trimestriellement, il faut additionner au fur et à mesure les trimestres et comparer par rapport au budget voté ; or les syndics ne fournissent pas en règle général de comparatif budgétaire en cours d'année, et peu de copropriétaires prennent le temps d'effectuer le calcul...

- chez les bailleurs, qui, recevant les charges du 4ème trimestre vers la mi-février peuvent calculer au plus juste les charges déductibles des revenus fonciers...

- chez les syndics qui ont depuis longtemps organisé leurs services comptables et paramétré leurs logiciels informatiques en fonction de ce mode de gestion, et qui se voient en outre obligés de remettre en cause leur planning de préparation des assemblées générales !

D'où la tentation de forcer quelque peu l'argumentation, si l'on se résigne au changement, d'en profiter au passage...

Rappelons donc quelques vérités et tordons le cou à quelques idées fausses :

On peut conserver l'ancien mode de gestion si l'assemblée en décide ainsi
Faux : certes l'article 14-1 de la loi du 10 juillet 1965, stipule que :
"Les copropriétaires versent au syndicat des provisions égales au quart du budget voté. Toutefois, l'assemblée générale peut fixer des modalités différentes.
"La provision est exigible le premier jour de chaque trimestre ou le premier jour de la période fixée par l'assemblée générale".

Certains croient voir dans la formulation de cette disposition la possibilité pour l'assemblée de décider le maintien de ce mode qui a leur faveur. Erreur ! L'analyse syntaxique précise du texte comme la volonté du législateur telle qu'on peut la lire dans le compte-rendu des débats parlementaires sont clairs : la latitude de l'assemblée ne concerne que la quotité du budget et la périodicité des appels, ce qui est confirmé par le second alinéa cité...

Le changement de mode de gestion doit être décidé par l'assemblée générale
Faux : le mode de gestion spécifié par la loi est obligatoire, et assorti d'une date d'effet précise ; par ailleurs, c'est de fort mauvaise politique que de poser des questions à l'assemblée auxquelles elle ne puisse répondre que d'une manière prédéterminée...

Les copropriétaires doivent régler 5 trimestres la première année
Nous avons abordé cette question dans notre article de la semaine dernière...

Le mode de gestion par provisions rend impossible une répartition trimestrielle de l'eau aux compteurs
Faux : pour les copropriétés fanatiques de la répartition de l'eau froide ou chaude au plus près de sa consommation, la répartition de l'eau peut être dissociée des provisions et être effectuée au réel ; il faut cependant s'interroger sur l'intérêt véritable de relevés de compteurs trimestriels qui coûtent fort cher : un ou deux relevés par an dont les résultats sont repris dans l'arrêté annuel sont à notre avis suffisants...

La répartition des charges réelles doit être adressée avant le 15 février pour que les bailleurs puissent faire leur déclaration de revenus fonciers
Faux : d'abord c'est pratiquement impossible si le syndic arrête ses comptes sérieusement, avec tous les contrôles nécessaires, justification de tous les comptes, rapprochements de banque etc., et s'il prend le temps d'organiser un vrai contrôle de sa comptabilité par le conseil syndical ou un expert comptable ; il faut donc s'en passer, comme le font depuis toujours la grande majorité des bailleurs déjà sous le régime des arrêtés annuels et les gérants : il suffit de porter sur la déclaration des chiffres établis à partir du budget prévisionnel et de les ajuster chaque année avec les éléments réels obtenus pour l'exercice précédent...

La gestion par provisions va profiter aux syndics
Faux : en tous cas pas si les fonds de roulement sont réajustés comme il le faut (voir ci-dessus) ; on peut penser que faire un compte par an est plus facile qu'en faire quatre, mais en réalité le travail comptable croît plus vite que le nombre d'écritures et l'organisation des assemblées générales est plus lourde à planifier : en effet les arrêtés de charges, plus longs à préparer, devront être échelonnés au lieu d'être effectués en une seule vague comme les arrêtés trimestriels, et une délicate coordination doit être mise en place entre les services comptables et les gestionnaires, ce qui n'est pas le point fort des syndics...

Avec la gestion par provisions, les copropriétaires ne sauront plus ce qu'ils payent
Faux, à une condition : que la présentation et la discussion du budget ne soient pas escamotées, et qu'un comparatif clair soit fourni en fin d'exercice, ce que d'ailleurs la loi "SRU" a également rendu obligatoire à compter du ... 1er janvier 2004, en même temps que la "présentation des comptes, du budget et de ses annexes " conformément à des règles comptables spécifiques fixées par décret" ! Au demeurant, nous avons tendance à préconiser que la répartition des charges réelles de l'exercice et la régularisation des comptes individuels par rapport aux provisions versées n'intervienne qu'après l'approbation des comptes par l'assemblée générale et non avant comme cela se pratique majoritairement ; ainsi chaque copropriétaire a le loisir d'analyser les comptes généraux de la copropriété - seuls ces derniers sont concernés par l'approbation en assemblée - et d'obtenir réponse à ses questions avant d'en avoir la répercussion sur son compte personnel...


Avec des arrêtés de charges annuelles, les assemblées devront se tenir plus tard dans la saison
Vrai : les premiers arrêtés annuels de charges ne peuvent intervenir avant début février, les contrôles des conseils syndicaux être achevés avant la mi-février, et les premières convocations être adressées avant début mars : les premières assemblées générales ne peuvent être décemment fixées avant fin mars ; et toutes les copropriétés ne peuvent être traitées en premier ! Or comme il faut au moins trois mois pour qu'un service comptable moyen arrête tous les immeubles dont il est chargé, c'est un petit exploit quand toutes les copropriétés sont convoquées avant fin juin ! Il y a évidemment une parade : qu'un nombre suffisant de copropriétés acceptent de voir leurs exercices décalés, mais il y a peu de volontaires, chacun laissant la priorité aux autres...

Il faut avoir voté un budget pour 2002 avant de pouvoir faire le premier appel de provision pour cet exercice
Vrai, mais sans conséquences graves : l'ARC (Association des responsables de copropriété - une des associations de consommateurs activiste dans le domaine de la copropriété bien que pas encore reconnue comme organisation représentative) a jeté ce pavé dans la mare quelque peu inconsidérément, semant un trouble là où ce n'était pas nécessaire... Le premier, voire les deux premiers appels peuvent être effectués - et même honorés par les copropriétaires consciencieux - et ratifiés par l'assemblée qui votera le budget 2002 dans le courant du 1er semestre ; il n'y a pas lieu de convoquer une assemblée spéciale pour cela...


Une certitude en tous cas : quelque soit la réforme, il y aura toujours assez de gens pour penser que c'était mieux avant...
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Site pour les professionnels UniversImmo-Pro.com
I Partenaire formation d'Afpols

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous