Inscrivez-vous pour revevoir gratuitement notre lettre hebdo

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Le Forum de discussion
L'ancien Forum (fermé)
Consultation juridique en ligne
Des réponses à vos questions...
Nos Services "A la Carte"
Nos Dossiers d'Actualité
La Revue de Presse
Le Dico de l'immobilier
Le Guide Juridique
Le Guide Bâtiment
Les Dossiers
Les Fiches Pratiques
Abonnez-vous à notre lettre hebdo gratuite !

Retrouvez la dernière lettre en ligne
Sites utiles de l'immobilier
Indices et chiffres clés
Ce site est membre de
Fédération Française de l'Internet ImmobilierAssociation Planète copropriété
Retour à la page d'accueil principale I Retour à la page d'accueil Copropriétaires
Accédez directement aux forums
Rechercher sur UniversImmo.com
ACTUS

Contrôle d’accès : Pouvoir filtrer à plusieurs niveaux


Le 6/5/2008
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles
Imprimer cet Article Envoyer cet Article a un(e) ami(e) Voir nos autres Articles

UI - Actus - 6/5/2008 - Contrôle d’accès : Pouvoir filtrer à plusieurs niveaux
Depuis une dizaine d’années, l’augmentation des cambriolages, liée à un sentiment général d’insécurité incite les copropriétés à mieux se protéger. Différentes approches permettent d’assurer un filtrage efficace, sans pour autant transformer l’immeuble en forteresse.

(Dossier réalisé par Gérard Guerit et Universimmo.com pour Copropriété et Travaux)
En savoir plus ?
Decouvrez toutes les ressources liées au thème "M'intéresser, participer à ma copropriété"
A lire également...
Statut de la copropriété : une n ième réforme, pour quoi faire ?
23/4/2018
Réforme de la copropriété : ne pas se tromper de diagnostic !
6/11/2017
Loi ALUR : les honoraires de syndic doivent-ils augmenter ?
15/5/2015
Copropriété : comment les syndics ont perdu la bataille de la communication
3/6/2013
L'individualisation des frais de chauffage : une fausse bonne idée ?
17/2/2013
Les Questions/Réponses
Décision de ne pas constituer un fonds de travaux
24/10/2017
Recours à un architecte pour des travaux et honoraires du syndic
9/8/2017
Le conseil syndical de ma copropriété décide et fait réaliser des travaux sans passer par l'assemblée générale
28/7/2017
L'assemblée générale peut-elle décider de ne pas constituer un fonds de travaux ?
21/7/2017
Quelle est la durée minimale d'un mandat de syndic ?
18/5/2015
Nos dossiers
Négocier les contrats d’énergie en copropriété
19/2/2014
LIVRE BLANC - Copropriétés 1 : Plaidoyer pour des fonds travaux obligatoires
10/5/2010
La réglementation relative aux comptes des syndicats des copropriétaires
30/4/2007
Le syndic et l’immeuble neuf
1/9/2003
L’adaptation des règlements de copropriété
1/9/2003
Nos Fiches Pratiques
La décision en copropriété - Le déploiement vertical de la fibre optique
25/4/2018
Les parties communes et privatives de la copropriété
14/6/2016
Copropriété - L'approbation des comptes -
2/6/2016
Copropriété - Fonds de travaux obligatoire au 1er janvier 2017
23/2/2016
Contrat type pour les syndics à partir du 2 juillet 2015
25/6/2015
Dans sa définition, le contrôle d’accès est un système d’information qui associe des droits d’accès à une personne ou à une entité. Ce contrôle d’accès peut être logique et /ou physique. Ce peut être un mot de passe, une carte, une clé, un système de biométrie… permettant ainsi d’accéder à des lieux définis. Dans la réalité, le contrôle d’accès en copropriété est assez simple à gérer, même s’il s’est un peu complexifié ces dernières années avec la volonté marquée de se protéger plus efficacement.
Les habitants doivent pouvoir évidemment entrer et sortir sans contraintes, mais aussi les entreprises, les administrations et concessionnaires habilités pour certaines parties de l’immeuble. En cas d’urgence, les services de secours ne doivent pas être gênés dans leur progression. Enfin, les clients et les patients de professions libérales installées dans la copropriété doivent pourvoir aller et venir librement dans des plages horaires définies à l’avance.

Des claviers codés au portier vidéo
Jusqu’au milieu des années soixante-dix, une majorité d’immeubles n’était pas équipée de contrôle d’accès. Chaque copropriétaire possédait une simple clé pour accéder aux halls et aux ascenseurs, après un premier sas d’accès libre qui accueillait les boîtes aux lettres. Le clavier codé, que l’on nomme improprement « Digicode », par référence à une marque connue, est apparu à cette époque. Avec ce système, les résidants disposent d’un code associé ou non à une horloge. Ce code pour être vraiment efficace doit être changé régulièrement, cette opération se faisant soit directement sur l’appareil pour les fabrications les plus anciennes, soit par une programmation informatique pour les produits plus récents.
Évolution ou complément du clavier codé, l’interphone faisant office de portier autorise également le contrôle d’accès. L’ensemble est composé d’un boîtier extérieur équipé de boutons d’appel correspondant à chaque appartement. Le résidant appelé, déclenche l’ouverture de la porte s’il le désire. Il existe de nombreux procédés, dont certains utilisent le câblage du téléphone et évitent ainsi la pose de réseaux souvent inesthétiques. Plus sophistiqué, plus sécurisant mais aussi plus cher, le portier vidéo fonctionne sur le même principe que celui de l’interphone, mais avec une caméra intégrée dans le boîtier extérieur et un écran dans chaque appartement. Le filtrage est beaucoup plus
efficace, puisque la personne appelée découvre le visage de celui qui demande l’ouverture.

Simplifier l’accès aux services
Dans un premier temps, les interphones et les digicodes ont donné satisfaction et ils sont encore souvent les seuls moyens de contrôle d’accès dans de nombreux immeubles. Ces dernières années, l’augmentation des effractions, mais également un sentiment croissant d’insécurité ont poussé les copropriétés à demander plus.
En effet, les digicodes sont perfectibles de par leur conception. Dans de nombreuses copropriétés, les codes ne sont jamais changés, ce qui réduit avec le temps le filtrage prévu à l’origine. L’interphone n’est pas non plus parfait, car il est tributaire de la décision du résidant, qui peut déclencher l’ouverture à une personne se faisant passer pour le facteur, un réparateur, etc…
Enfin, le passe « T 25 » réservé aux facteurs a tellement été copié avec les années qu’il en est devenu inopérant. Toutes ces raisons sont à l’origine du succès du système Vigik, à la source développé par La Poste pour faciliter l’accès de ses postiers, mais qui est devenu petit à petit un système de référence utilisé par tous. La distribution du courrier, les relevés de compteurs, les installations, entretiens, réparations des équipements collectifs d'immeubles sont une nécessité de tous les jours. Autoriser l'accès d'immeuble à tous ces services extérieurs et les contrôler n’est pas toujours aisé pour les gestionnaires et les résidents.
Si La Poste a développé pour son propre usage Le Vigik, ce système simple a rapidement intéressé l’ensemble des prestataires de service devant intervenir dans un immeuble. Rapidement, certains ont eu l’idée d’utiliser également le système Vigik pour l’accès aux résidents, ce qui explique un usage à deux niveaux. La fonction Vigik est utilisée pour les services de La Poste, EDF-GDF, les services des eaux, du téléphone… et lorsque la copropriété le souhaite, il devient également un système de contrôle d’accès pour les résidents.

Comment ça marche
Vigik est un badge électronique sans contact de type « Mifare » et attribué aux personnes autorisées : résidents, postiers, concessionnaires, etc… Mifare est un des systèmes de carte à puce les plus répandus dans le monde. La marque a été lancée par Philips, la technologie est intégrée à la fois dans les cartes et dans les lecteurs/encodeurs. Ces lecteurs sont fabriqués par différents spécialistes. Chaque fabricant commercialise des badges qui ne fonctionnent qu’avec ses systèmes. Un dispositif de chargement de badges basé sur un système de chiffrage à clé privée permet d'activer pour une courte durée, de quelques heures à quelques jours, les badges des prestataires de services. Un lecteur de badges est placé à l'entrée de l’immeuble en remplacement du pass « T 25 » devenu trop copié. Une centrale gère les accès et constitue éventuellement un historique. Le responsable de l'immeuble autorise les différents prestataires de services qu’il souhaite accepter dans son immeuble, en ajoutant leur clé publique dans la centrale. Chaque personne autorisée possède un badge passif dont on peut limiter la durée d'utilisation ainsi que des plages horaires précises d'accessibilité. Cela résout le problème de la perte des clés et permet également d’octroyer un accès à l'immeuble aux postiers, aux différents concessionnaires, porteurs de journaux, ou encore au personnel d’entreprises devant effectuer des travaux ou des opérations de maintenance.

Organiser et limiter l’accès
Aujourd’hui, un clavier codé doublé d’un Vigik représente l’équipement basique d’un immeuble au niveau de son entrée principale. Le Vigik permet l’accès à un premier sas pour le facteur et différents prestataires autorisés. Derrière ce sas, une deuxième porte est équipée d’un portier interphone ou vidéophone, elle peut être aussi doublée d’un Vigik ou d’un système similaire pour faciliter l’accès aux différents prestataires accrédités par la copropriété. L’accès à un immeuble, ce n’est pas seulement une porte d’entrée. Ce sont aussi des accès aux caves, aux parkings, aux ascenseurs… Les entreprises consultées pour mettre en place un contrôle d’accès au niveau des portes d’entrée proposent souvent et obtiennent parfois la gestion globale des accès aux parties communes. Elles doivent alors imaginer une organisation qui filtre les entrées à tous les niveaux, mais laisse la sortie libre, tout en prenant en compte la réglementation vis-à-vis des issues de secours et des procédures prévues d’évacuation de l’immeuble.
(Dossier réalisé par Gérard Guerit et Universimmo.com pour Copropriété et Travaux)



Pour s'abonner à Copropriété et Travaux : Cliquer ici
________________________________________________

*** SUPPLEMENTS ***

Contrôle d’accès et responsabilité
Rien n’oblige un propriétaire bailleur à installer un digicode, interphone ou autres équipements de sécurité, s’ils n’ont pas été prévus dans le bail. Pourtant, si des locataires sont victimes d’un cambriolage dans un immeuble dépourvu de contrôle d’accès, la responsabilité du propriétaire peut être engagée.
La cour de cassation s’est prononcée récemment sur un cas similaire. Des locataires d’un immeuble dépourvu de digicode avaient été victimes d’un cambriolage. Mécontents, ils assignèrent leur propriétaire. La cour d’appel leur donna gain de cause, reprochant au bailleur de ne pas avoir satisfait à l’obligation de garantir aux locataires la jouissance paisible de leur logement, à laquelle il était tenu aux termes du bail. La cour de cassation confirma ce jugement.(source Préfecture de Police)

Combien ça coûte ?
Le coût d’une installation de contrôle d’accès est très variable selon l’équipement, le site, la facilité ou non de passer des câbles, les contraintes esthétiques, mais aussi la présence ou non de gaines techniques qui simplifient le passage des réseaux. Néanmoins, quelques remontées d’information permettent d’avancer des moyennes de prix (pose comprise) pour une petite copropriété.
Le coût d’un Vigik simple semble se situer entre 5 et 800 €, le coût d’un Vigik permettant également l’accès aux résidants entre 1000 et 1500 €, auxquels il faut ajouter le prix des badges (15 à 20 €par badge).
Une installation intégrant la mise en place ou le remplacement d’une gâche électrique s’élève en moyenne à 2 000 €. Il est possible d’aller plus loin dans la modernisation.
La mise en place ou le remplacement d’un système de contrôle d’accès peut être efficacement accompagné d’une modernisation des systèmes d’ouverture des portes. De plus en plus, les gâches électriques sont remplacées par des ventouses électromagnétiques, plus sûres, indéréglables, inusables et plus confortables d’emploi. Selon le budget, l’état et l’intérêt esthétique de la porte, de nombreuses solutions sont possibles, du changement complet à l’adaptation de bandeaux incorporent des ventouses électromagnétiques, une solution bien adaptée aux portes anciennes et / ou de valeur.

Pour s'abonner à Copropriété et Travaux : Cliquer ici

Voir également notre fiche pratique : Majorité de vote en assemblée générale concernant la pose de dispositif de fermeture d’une copropriété.
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Des réponses à vos questions !!!

Pour estimer la valeur d'un appartement ou d'une maison à la vente ou à la location consultez : l'Argus du logement
-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
UniversImmo.com
Pour apporter un commentaire à cet Article, cliquez ici !
Les 5 avantages à acheter un bien immobilier dans le neuf
Vous avez le projet d'acheter un appartement ou une maison ? Vous hésitez entre un achat dans l'ancien ou dans le neuf ?Retrouvez un large choix de programmes immobiliers neufs sur Superimmoneuf.com et découvrez ici les 5 avantages d'un achat dans le neuf.
Lire...


Encadrement des loyers à Paris : le loyer qu'on vous propose est-il conforme?
Comment calculer le plafond applicable, que faire si le loyer proposé dépasse le plafond, le complément de loyer éventuellement demandé est-il justifié? Nous vous aidons à répondre à ces questions dans un dossier détaillé, et plus s'il le faut...
Lire...


Professionnels :
Universimmo-pro.com : un site spécialement conçu pour les professionnels de l'immobilier
universimmo-pro.com
Un site spécialement conçu pour vous : dossiers, actus, jurisprudence, etc.
cliquez ici

Pour recevoir gratuitement le sommaire de la lettre pro cliquez ici
Actualité et veille juridique : découvrez la
lettre du professionnel immobilier
!



Droit de réponse !!!
Vos remarques et suggestions
1 article, 1 livre ou 1 info à nous signaler ?
1 expérience à faire connaître ?

Faire connaître ce site à un(e) ami(e)?


Notre Ethique
Nos Garanties


achat immobilier acquéreur immobilier acte authentique administrateur de bien AFU et AFUL agence immobilière agent immobilier aides au logement annexion de parties communes annonces immobilières appartement article 17c article 20 article 24 article 25 article 26 article 42 ascenseur ASL assainissement assemblée générale association syndicale assurance audit énergétique bail bail commercial bailleur bâtiment bénéfice industriel et commercial (BIC) Besson boîte aux lettres Borloo budget prévisionnel cadastre cahier des charges carnet d'entretien immeuble Carrez caution certificat d'économie d'énergie (CEE) Censi-Bouvard charges locatives charges récupérables colocation combles commission d'agence commission compromis de vente compte bancaire séparé comptes concierge condition suspensive congé conseil syndical contrat de syndic copropriétaire copropriété crédit immobilier détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) défiscalisation dégât des eaux Demessine dépôt de garantie détecteur de fumée diagnostic dossier de diagnostic technique dommages-ouvrage diagnostic de performance énergétique (DPE) droit de préemption Duflot économie d'énergie éco-prêt à taux zéro éco-PTZ employé d'immeuble encadrement des loyers entretien d'immeuble étanchéité état des lieux expertise expert judiciaire fenêtre feuille de présence fiscalité immobilière foncier fonds de prévoyance fonds de roulement fonds travaux Forum fuites garantie financière garantie loyers impayés gardien gestion locative gestionnaire d'immeuble Girardin Grenelle garantie des risques locatifs (GRL) honoraires Hypothèque immeuble neuf immobilier immobilier ancien immobilier neuf impayés locatifs incitation fiscale indemnité d'assurance indemnité d'occupation indices de révision des loyers IRL les charges - le budget Lienemann location location meublée logement loi 89 lotissement loueur en meublé non professionnel (LMNP) loueur en meublé professionnel (LMP) loyer majorité mandat mandat de gestion marché immobilier meublé mitoyen niches fiscales offre d'achat parties communes peinture au plomb permis de construire permis de construire plan comptable plus-value préavis réduit président prêt à taux zéro (PTZ) prêt immobilier privilège procès verbal promesse de vente PTZ+ questionnaire notaire quorum ravalement RCP règlement de copropriété rénovation rénovation thermique rentabilité résolution revenus fonciers Robien RT 2005 RT 2012 saturnisme valeur locative Scellier SCI secrétaire de séance servitude SHOB SHON sinistre société civile subvention surface de plancher surface habitable syndic syndicat des copropriétaires taxe d'habitation taxe foncière termite toiture - terrasse transaction travaux unanimité vendeur immobilier vente immobilière VMC


 
Accueil I Copropriétaires I Bailleurs I Locataires I Actualité I Revue de Presse I Dossiers I Lexique I Guide Technique I Fiches Pratiques I Forums
Site pour les professionnels UniversImmo-Pro.com
I Partenaire formation d'Afpols

Copyright © 2000-2019 UniversImmo - SAS AEDév - tous droits réservés - n°Commission paritaire 1122 W 90656.
Informations légales I Conditions générales de vente I Votre publicité sur Universimmo.com I Contactez nous